Connectez-vous avec nous

Culture

La saga des Berbères

Publié

le

Ce livre de Mourad Chetti est une saga consacrée au royaume des Massylès dans un contexte géopolitique méditerranéen dans l’antiquité.

Le fond du décor sont les guerres puniques dans lesquels les Berbères ont été volontairement ou malgré eux des acteurs que l’histoire minimise ou effleure, sauf pour le roi Massinissa, qui avait choisi d’être du côté du vainqueur pour réaliser son rêve ou celui de son ancêtre Aylimas, le premier Aguellid mentionné dans les chroniques.

« Les sept volumes consacrés à cette période sont des chroniques romancées et non des romans historiques car la trame chronologique est authentiquement respectée et les personnages principaux ont réellement existés, cependant pour « animer » le thème, des personnages de complaisance ont été inventé pour rendre la lecture plus fluide et accessible à une forme de vulgarisation de cette partie de l’histoire qui a été volontairement ou pas peu flatteuse pour les berbères alors qu’à la lecture de mon travail, j’ai essayé de démontrer que le substrat berbère a été fondamental pour l’élaboration de cette Histoire que l’on ne connait qu’au travers des auteurs classiques et que d’autres par la suite n’ont fait que plagier ou copier sans réellement apporter une étude ou une analyse assez valorisante pour placer l’élément autochtone autrement que dans celui du rôle de l’auxiliaire ».

Dans chaque opus, on peut ainsi suivre le royaume des Massylès évoluant à côté de quatre ou cinq tableaux à la fois, dont les actions se situent en Numidie, à Carthage, à Rome, en Grèce et en Espagne à la fois. Nos héros berbères croisent Platon, dans une bibliothèque à Syracuse, Pythagore et le secret du nombre d’or ou Archimède juste avant son assassinat par les romains, entre autres situations romancées.

Dans cette approche de réécriture j’ai surtout gardé à l’esprit un double objectif, celui de décoloniser les points de vue de ceux qui ont écrit notre histoire et de démystifier son contenu parfois exagéré dans les contes populaires, relayés par la tradition orale. C’est ce qui fait de ce travail un apport inédit, à ce jour.

Opus 1er : Le pays des Massylès : Dans cette histoire inédite, focalisée sur la tribu des Massylès, Ylès fils d’Aylimas, premier des Aguellid connu dans l’histoire berbère, rencontre Aristhoklès, le futur Platon à Syracuse en Sicile, alors terrain de conflit entre Karthaginois et Grecs, tous deux esclaves chez Denys le tyran, maitre de l’île. Ylès devient un disciple du maitre et à sa libération il suit Platon en Grèce et participe à la fondation de l’académie avant de retourner dans sa terre natale transfiguré par ses diverses expériences.

Dans ce premier opus, jalonné de révoltes berbères contre l’occupant karthaginois, le mythe de l’arrivée d’Elyssa de Tyr en Afrique et de ses alliances avec les tribus locales et leur Aguellid Yarbaal qui adopta les divinités sémites en terre d’Afrique, est revisité, à la lumière des sources orales.

Agathoklès, Regulus, furent des personnages historiques qui ont stimulé à leurs manières ce sentiment de révolte contre une occupation insidieuse et farouchement brutale alors qu’au sein même de la cité des marchands s’élevaient des voix prônant une politique d’assimilation, celles d’un clan opposé aux aristocrates tyriens, les Barcides soutenant une politique de mariages mixtes avec les Massylès afin de réduire « cette fâcheuse tendance à se révolter, des amazighs, les hommes libres ! ».

La fin de la révolte des mercenaires est une période qui situe l’émergence de l’Aguellid Gaïa et de son épouse, la reine et grande prêtresse Titrit et se termine par la naissance de leur fils, le prince Massinissa.

Opus disponible sur Amazon :https://www.amazon.com/…/ref=cm_sw_s_fa_dp…Et dans les librairies algériennes :http://casbah-editions.com/auteurs/mourad-chetti

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x