Connectez-vous avec nous

Actu

Algérie : la gendarmerie convoque le journaliste El Kadi Ihsane

Publié

le

Algérie : la gendarmerie convoque le journaliste El Kadi Ihsane

La gendarmerie nationale de Bab Jdid a convoqué, ce mardi 6 octobre, le journaliste El Kadi Ihsane, directeur de Radio M et du site d’information Maghreb Emergent, rapporte dans un tweet la journaliste Lynda Abdou.

« Le journaliste El Kadi Ihsane a reçu ce mardi 6 octobre une convocation nominative de la gendarmerie nationale afin de se présenter à la brigade de recherche et d’investigation de Bab Jdid « dans les meilleurs délais » », indique le journal Maghreb Emergent.

En effet, deux gendarmes se ont présentés au siège, place Audin, de l’agence qui édite Radio M et Maghreb Emergent, pour lui remettre la convocation tout en évoquant comme motif une « enquête préliminaire », précise le journal.

La même source indique que « les médias dont El Kadi Ihsane est cofondateur (2010 et 2013), et aujourd’hui directeur, subissent en 2020 un harcèlement encore plus brutal des autorités afin de réduire leur expression professionnelle ».

Haro sur les journalistes algériens

Il faut souligner que plusieurs sites d’information sont censurés en Algérie, à l’instar de Dzvid, Le Matin, ou encore Radiom.info et maghrebemergent.info.

Maghreb Emergent révèle encore que « le directeur artistique de l’agence Seddik Touaoula (…), arrêté ce lundi 05 octobre parce qu’il filmait un rassemblement de femmes du Hirak à place Audin, (…)  allait être relâché le lundi soir avant qu’il ne soit identifié comme employé chez l’éditeur de Radio M, et soit remis en garde à vue avec plusieurs autres citoyens interpellés dans la journée ».

Il faut noter aussi que le journaliste Khaled Drareni, condamné en appel le 15 septembre dernier à 2 ans de prison ferme, est présentateur de l’émission le CPP de Radio M.

Aussi, « le 18 juin 2020 à 18h 30, Ihsane El Kadi a été enlevé à la sortie de son bureau par des éléments de la Direction de la sécurité intérieure (DSI) pour un « examen de situation » qui a duré six heures au siège algérois de ce service (Antar) », indique la même source.

Idir Farès

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x