Connectez-vous avec nous

Actu

Hirak : la police réprime la marche de M’chedallah (Imcheddalen) à Bouira

Publié

le

Hirak : la police réprime la marche de M'chedallah (Imcheddalen) à Bouira

La police a réprimé la marche pacifique des citoyens de M’chedallah (Imcheddalen) à Bouira qui ont manifesté ce samedi 3 octobre pour demander la libération des détenus et exiger le changement de régime.

Les citoyens de M’chedallah (ex-Maillot), dans la wilaya de Bouira, ont entamé leur marche pacifiquement en scandant des slogans en faveur de la libération des détenus, de l’indépendance de la justice et du changement.

« Les généraux à la poubelle », « Klitou lablad, zawali mat » (Vous avez tout prix, les pauvres crèvent !), « wallah mana habsin » (On ne s’arrêtera pas), « Libérez les détenus », « Libérez Khaled Tazaghart », etc., ont scandé les manifestants dans les rues de M’chedallah.

Lire : Lettre de Mohamed Benchicou à Abdelmadjid Tebboune

Ils étaient quelques centaines de marcheurs dans une ambiance bon enfant quand la police est intervenue pour leur signifier l’interdiction de la marche sans raison valable, avant de faire dégénérer la manifestation en accrochages entre jeunes et forces de l’ordre.

Des bombes lacrymogènes ont été lancées en direction des marcheurs pacifiques qui tenaient à manifester leur aspiration au changement et à la liberté.

Par ailleurs, la marche de vendredi 2 octobre à Béjaïa a connu le même traitement répressif puisque la police a réprimé les manifestants et arrêté plusieurs manifestants et journalistes, dont Merzoug Touati.

Amnay A.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x