Connectez-vous avec nous

Actu

Le journaliste Khaled Drareni condamné en appel à 2 ans de prison ferme

Publié

le

Le journaliste Khaled Drareni condamné en appel à 2 ans de prison ferme

La cour d’Alger a condamné en appel, ce mardi 15 septembre, le journaliste Khaled Drareni à deux (2) ans de prison ferme pour atteinte à l’unité nationale et appel à attroupement non armé, rapporte le comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Le procès en appel du journaliste Khaled Drareni, correspondant de l’association Reporters sans frontières en Algérie, et des deux militants Samir Benlarbi et Slimane Hamitouche, en liberté provisoire depuis le 2 juillet dernier, s’était ouvert mardi dernier.

Le parquet avait requis 4 ans de prison ferme et 50 000 dinars contre Khaled Drareni, en détention depuis le 29 mars dernier, Samir Benlarbi et Slimane Hamitouche.

Lire : La famille de Maurice Audin indignée par la condamnation du journaliste Khaled Drareni

Aussi, Samir Benlarbi et Slimane Hamitouche sont condamnés respectivement à 1 an dont 4 mois ferme et 8 mois de sursis, indique encore le CNLD.

Les journalistes et les militants des droits de l’homme, nombreux à s’être rassemblés aux abords de la cour du Ruisseau à Alger, ont été scandalisés par ce verdict auquel ils ne s’attendaient pas.

« Drareni sahafi, machi khabardji » (Drareni est un journaliste et non un indicateur, ndlr), comme pour répondre à l’accusation prononcée par le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune, bien avant le procès.

I. Farès

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x