Connectez-vous avec nous

Actu

Tentative d’agression contre Ferhat Mehenni, le président du MAK-Anavad, à Paris

Publié

le

Tentative d'agression contre Ferhat Mehenni, le président du MAK-Anavd, à Paris

Ferhat Mehenni, le président du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK-Anavad), a été victime d’une tentative d’agression, ce mardi 8 septembre à Paris, en France.

Contacté par DzVID, Ferhat Mehenni, le président du MAK-Anavad, nous dira : « J’ai été victime d’une tentative d’agression, mais je me suis bien défendu. J’ai eu quelques blessures légères et sans gravité. »

En effet, alors qu’il marchait, Ferhat Mehenni était suivi par une voiture d’où a surgi un gars, juste à l’angle de la rue des Rigoles et de la rue Frédérick-Lemaitre.

Lire : Naïma Salhi appelle à tuer Ferhat Mehenni !

Le gars a commencé à le filmer, sans lui demander sa permission et, malgré sa protestation, il a continué, tout en commençant à devenir violent et agressif.

« Je remercie la foule nombreuse qui a intercédé en ma faveur. Une plainte a été déposée. Ce ne sont pas ces intimidations et ces tentatives d’agression qui viendront à bout de ma détermination ou encore du projet d’autodétermination du peuple kabyle », nous dira Ferhat Mehenni qui ajoute : « Je suis encore bon boxeur ».

Lire : Fayçal Kerchouche reconnait avoir été manipulé par les « Services » contre Ferhat Mehenni

Il faut noter que cette tentative d’agression dont a été victime Ferhat Mehenni, le président du MAK-Anavad, n’augure rien de bon. Il peut s’agir d’une nouvelle ligne de conduite adoptée par le régime à l’égard de l’opposition algérienne exilée, une ligne de conduite digne des années 70-80 lorsque les « voyous » étaient actionnés pour réduire au silence les opposants. C’est ce que tend à confirmer le tout-répressif de ces derniers temps à l’égard de toutes les voix discordantes.

Idir Farès

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
ben
ben
13 jours plus tôt

Le pouvoir algérien ne lâchera l’Algérie que lorsqu’il l’aurait détruite. Et ce jour-là ils disparaitront tous les deux. Après moi c’est le déluge. Bêtise humaine !

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x