Connectez-vous avec nous

Actu

Tentative d’agression contre Ferhat Mehenni, le président du MAK-Anavad, à Paris

Publié

le

Tentative d'agression contre Ferhat Mehenni, le président du MAK-Anavd, à Paris

Ferhat Mehenni, le président du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK-Anavad), a été victime d’une tentative d’agression, ce mardi 8 septembre à Paris, en France.

Contacté par DzVID, Ferhat Mehenni, le président du MAK-Anavad, nous dira : « J’ai été victime d’une tentative d’agression, mais je me suis bien défendu. J’ai eu quelques blessures légères et sans gravité. »

En effet, alors qu’il marchait, Ferhat Mehenni était suivi par une voiture d’où a surgi un gars, juste à l’angle de la rue des Rigoles et de la rue Frédérick-Lemaitre.

Lire : Naïma Salhi appelle à tuer Ferhat Mehenni !

Le gars a commencé à le filmer, sans lui demander sa permission et, malgré sa protestation, il a continué, tout en commençant à devenir violent et agressif.

« Je remercie la foule nombreuse qui a intercédé en ma faveur. Une plainte a été déposée. Ce ne sont pas ces intimidations et ces tentatives d’agression qui viendront à bout de ma détermination ou encore du projet d’autodétermination du peuple kabyle », nous dira Ferhat Mehenni qui ajoute : « Je suis encore bon boxeur ».

Lire : Fayçal Kerchouche reconnait avoir été manipulé par les « Services » contre Ferhat Mehenni

Il faut noter que cette tentative d’agression dont a été victime Ferhat Mehenni, le président du MAK-Anavad, n’augure rien de bon. Il peut s’agir d’une nouvelle ligne de conduite adoptée par le régime à l’égard de l’opposition algérienne exilée, une ligne de conduite digne des années 70-80 lorsque les « voyous » étaient actionnés pour réduire au silence les opposants. C’est ce que tend à confirmer le tout-répressif de ces derniers temps à l’égard de toutes les voix discordantes.

Idir Farès

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
ben
ben
7 mois plus tôt

Le pouvoir algérien ne lâchera l’Algérie que lorsqu’il l’aurait détruite. Et ce jour-là ils disparaitront tous les deux. Après moi c’est le déluge. Bêtise humaine !

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x