Connectez-vous avec nous

Actu

Kabylie : à feu mais… jamais à sang !

Ahviv Mekdam

Publié

le

Kabylie : À feu mais... jamais à sang !

Dans une déclaration, l’ancien diplomate algérien, converti en islamiste turc, Mohamed Larbi Zitout, menace de prendre les armes contre les indépendantistes kabyles.

Zitout n’a pas menacé l’Etat algérien qu’il prétend combattre chaque soir derrière son clavier. La décennie noire que ses géniteurs du FIS ont enclenchée est toujours dans les esprits.

L’option d’indépendance de la Kabylie n’est pas une lubie politique ni une une chimère partisane, c’est un aboutissement logique de presque un siècle de conflit entre la Kabylie et l’idéologie arabo-islamiste, depuis 1926, avec la création de l’ENA (Étoile nord-africaine) par des communistes kabyles à Paris pour combattre le colonialisme français et l’hégémonie arabo-islamiste.

Passant toutes les confrontations qui ont jalonné le combat pour l’indépendance et celui pour la démocratie. Tous ces combats sont venus de Kabylie. De Ali Laimèche à Bennai Ouali, de Abane Ramdane à Ali Mecili, de Boulifa à Taous Amrouche et de Farid Ali à Matoub Lounes.

Il se trouve que l’islamiste Zitout se range du coté du pouvoir, auquel il a appartenu toute sa vie de diplomate, pour tuer les indépendantistes kabyles et « défendre l’unité nationale ». C’est au nom de cette « unité » factice que l’on a tué Bennai Ouali, que l’on a liquidé Abane et assassiné Krim.

Lire : Ahmed Ouyahia, l’arrogant enchaîné (garzen as taziba)

C’est au nom de cette « unité » factice que l’Algérie indépendante a envoyé des chars en 1963 pour mater la rébellion du FFS et achever 463 maquisards. C’est au nom de cette « unité » factice que la gendarmerie et la police algériennes ont abattu 127 jeunes kabyles qui manifestaient pacifiquement contre la tyrannie de Bouteflika au moment où Zitout se prélassait dans les salons de la diplomatie. Tous les moyens sont bons pour les intégristes pour asservir les peuples.

Nous constatons chaque jour les exactions turques commises au Kurdistan et le meilleur soutien politique à Erdogan est justement la junte d’Alger. Les marchés accordés aux entreprises turques par le fils de Tebboune en disent long sur la « coopération » entre les deux dictatures.

Zitout ne veut pas combattre le régime algérien et ses injustices, il veut normaliser davantage, islamiser davantage et arabiser davantage ces récalcitrants kabyles qui refusent la soumission à son idéologie mortifère et à la répression d’Alger.

Lire : Feux de forêts : anthropologie de l’espace rural

Et voilà que la Kabylie brûle ! Des dizaines d’incendies sont déclenchés simultanément dans le Djurdjura et le massif d’Akfadou, berceau de la révolution algérienne. Si la Kabylie désire l’indépendance pour sauvegarder ses forêts et protéger ses enfants, c’est parce que la junte d’Alger et ses alliés islamistes veulent en finir avec « le problème kabyle ». La dessus, au moins ils se sont entendus.

La contestation actuelle qui vise la double rupture est, à la base, un projet venant de Kabylie et dans le cas où le régime ou l’islamisme remporte la partie, il est clair que la Kabylie prendra un autre chemin. Elle ne sera jamais un nouveau Kurdistan. Vous avez mis la région à feu mais vous ne la mettrez pas à sang. Ses enfants sauront se défendre.

Ahviv Mekdam

9 Commentaires
S'abonner
Me notifier des
guest
9 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Ben
Ben
1 mois plus tôt

Bientôt, la Kabylie sera indépendante. En 1926, les communistes kabyles, Sail Mohand Ameziane entre autres, avaient DECIDE de porter l’Algérie vers son indépendance et, ils l’ont fait avec brio. Au début de ce siècle, il ont DECIDE de s’émanciper de l’Algérie arabe et militaire et ils le feront. La volonté des peuples a toujours vaincu.

Woman
Woman
1 mois plus tôt
Reply to  Ben

Depuis l’indépendance de l’Algérie les revanchards aigris tentent de faire éclater ce pays en morceaux . La manipulation des esprits faibles par pression sur leurs rancoeurs et leurs déception par flatterie sur leur ego en leur faisant croire qu’ils sont les « meilleurs » par miroitement du fantasme de la « liberté » contre le pouvoir des « militaires » est un jeu ou ils excellent avec vous , avec les F. Mehenni et cet Ahvid Mekdem : vous sautez à pieds joints et les yeux fermés dans le piège que ces ennemis de l’Algérie indépendante, unie et forte car ils ne peuvent en supporter l’idée… Lire plus »

Abib
Abib
1 mois plus tôt

Y a pas que ma kabylie qui brule, est-ce-que vous suivez au moins l’actualité,toutes les regions d’algerie sont en. La vidéo dont vous faîtes reference à été charcutee pour lui donner le sens qu’on veut lui donner,l’originale peut etre visionnée sur les réseaux sociaux. Je suis très au fit de l actualité algerienne,à aucun moment j’ai noté un discours integriste dans le discours pronne par Rached. C’est es algeriens honnêtes qui se disent musulmans, comme la majorité des algeriens, qui se fonnent à fond pour une algerie de justice et de droit. En passant je suis un laique non pratiquant.… Lire plus »

Amazigh kateb
Amazigh kateb
1 mois plus tôt

Vraiment ? On veut nous faire croire que la majorité des wilayas de tizi ouzou ou bejaia sont avec le mak ?

Ben
Ben
1 mois plus tôt

En 2001, le destin de l’Algérie arabe et militaire a été définitivement scellé par les balles explosives de ses gendarmes haineux et ses snipers qui tiraient a découvert sur des jeunes kabyles et ceci devant l’indifférence générale, consentante, des « algériens ». Depuis ce jour, J’ai cessé d’être algérien. L’Algérie arabe et militaire avec ses chatons de Rachad et ses sanguinaires islamistes ne m’intéressent plus. Vivement un referendum. Et les chèvres seront bien gardées.

Woman
Woman
1 mois plus tôt
Reply to  Ben

Vous n’avez pas répondu à la question posée « vous pensez vraiment que TOUS les Kabyles sont avec le MAK ? »Vous ne pouvez pas répondre à cette question parce qu’elle vous fait peur et pour cause : vous savez très bien qu ‘en dehors de votre petit groupe d’affidés totalement obsédés il n’y a pas grand monde …regardez la réalité en face ça vous fera du bien mentalement parlant

Tahar mahaf
Tahar mahaf
1 mois plus tôt

Si les maffias au pouvoir en Algérie ont liquide nos leaders kabyles amirouche abane krim …de de la guerre d Algérie ils ne peuvent pas mater la population kabyles même avec les incendies la kabylie naceperajamais le sacrifice de la langue et l identité berbère on est en 2020

mohsaid aberkane
mohsaid aberkane
1 mois plus tôt

Ce pouvoir maffieux a assassiné les vrais combattants de la guerre de libération 54 62 amirouche abane krim belkacem mais ils ne peuvent pas mater la kabylie même avec les incendies de chaque année. Ces militaires et les islamistes qui n aiment pas les kabyles cas des racistes ne peuvent pas nous enlever la langue et l identité berbère
L’algérie de la kabylie au Mzab aux Aurès au chenouaaux Hoggar tassili…. Est berbère on peut pas cacher le soleil avec un tamis

almohade
almohade
1 mois plus tôt

…sauf qu’elle s’est arabisée, l’Algérie … depuis 1000 ans. Et par le fait des dynasties berbères Almoravides et Almohades. Partout la langue arabe est présente majoritairement.Ca aussi c’est le soleil

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

9
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x