Connectez-vous avec nous

Actu

Pour un consensus national de la Révolution démocratique du 22 février

Publié

le

Pour un consensus national de la Révolution démocratique du 22 février

Le temps est venu de s’asseoir tous ensemble autour d’une table, sans exclusion afin de définir les contours de la République algérienne que nous voulons construire afin de ne pas réitérer les erreurs de 1962 qui ont installé une dictature militaire au lieu de libérer le pays.

Il s’agira de ne pas recommencer la mise en échec des résolutions de La Soummam qui s’est soldée par l’assassinat de Abane Ramdane, les trahisons de Amirouche et de Ben M’hidi qui ont fini par consacrer, en 1962, l’instauration d’un colonialisme indigène et liberticide en remplacement du colonialisme criminel de la France.

Une fois la pandémie du coronavirus vaincue, la Révolution, le Hirak devra reprendre sur des bases saines d’un consensus national pour une Algérie libre et démocratique.

Lire : Mouvement populaire : bâtir une véritable alternative au pouvoir

Les débats de ces derniers jours sur les réseaux sociaux démontrent l’attachement profond et patriotique des Algériens au changement et leur volonté absolue de mener à terme la Révolution Démocratique du 22 février.

Des débats parfois houleux, parfois violents mais souvent intelligents et emprunts du bon sens et de la bravoure des arguments. Des débats et des appréhensions légitimes qui démontrent encore une fois la force de conviction des Algériens à en finir avec la dictature et les fossoyeurs de la liberté.

Bien sur que la junte militaire essaye sans succès de surfer sur ces divisions, la ferme volonté, les convictions et l’espoir Démocratique feront échouer les manœuvres de la police politique.

Lire : Sofiane Benyounes : pourquoi je ne me rendrai plus à la place de la République, à moins que…

S’asseoir autour d’une table afin de rassurer les Femmes et les Hommes qui depuis le 22 février ont entamé la Révolution, ont fait vivre le Hirak afin d’engager l’Algérie dans un processus de libération irréversible pour l’instauration :

– d’un État Civil,
– d’un État de Droit,
– d’une Justice libre,
– de l’égalité des Femmes et des Hommes
– d’un multipartisme réel,
– de l’alternance au pouvoir
– du respect des droits de l’homme
– des libertés individuelles et de conscience
– d’une République algérienne

Des principes seuls à même de garantir à notre pays un développement durable afin de remettre l’Algérie sur les rails de la performance et du concert des nations libres.

Ce consensus national devra rassembler tous les acteurs sans exclusive de la révolution afin de dissiper les malentendus et les doutes légitimes qui ont pu naître de l’absence de discussion et d’échange responsable entre nous.

Ce consensus national devra constituer la base inamovible des principes et des fondations sur lesquels devra être bâti l’Etat algérien une fois les dictateurs vaincus.

Nous avons réussi l’union dans les manifestations du vendredi en Algérie, consacrons-nous désormais à réussir l’unité de nos rangs face à la dictature.

Djazaïr houra dimocratiya !

Sofiane Benyounes,
militant politique, fondateur de Algerie Debout.

19 Commentaires
S'abonner
Me notifier des
guest
19 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
MERAD
4 mois plus tôt

Lorsque vous parlez de dictature et de dictateurs , dites moi que je ne me trompe pas : vous faites allusion à la dictature et aux dictateurs auto-proclamés du Hirak , n’est ce pas ? Si vous aviez eu le malheur de vivre dans une DICTATURE avec des DICTATEURS , vous n’auriez sans doute jamais eu ni la possibilité ni le courage d’écrire ces mensonges aussi gros que l’est votre mauvaise foi , et vous le savez parfaitement . Mais vous cherchez à tromper votre petit monde … La DICTATURE , la vraie , c’est celle que vous avez tenté… Lire plus »

Hanane
Hanane
4 mois plus tôt
Reply to  MERAD

Un grand bravo Mr merad👏👏👏

Ugo
Ugo
4 mois plus tôt
Reply to  MERAD

grâce à Dieu et la sagesse du moudjahid général Ahmed Gaid Salah, qui sauver le pays d’un scénario syrien par des traitres du néo hirak el harki partisans de la transition criminelle selon les instructions de leurs maîtres colonialistes.
le néo hirak nè à Paris par des services français spécialistes des coups fourrés avec la complicité des traîtres de l’intérieur.
qui finance la pseudo ligue des droits de l’homme en l’algue, RAJ (er-rahj) le néo hirak….

HENNI Kamel
HENNI Kamel
4 mois plus tôt

Bonjour, rien ne changera dans notre pays que de la médiocrité. le mensonge et la repression, ce sont les mêmes qui sont autour de la table pour parler de leur médiocrité, la diaspora est marginalisée, on ne peut s’attendre à aucun changement, ils font la politique de l’autruche et ils prennent les gens pour des cons. On ne repond jamais à nos écrits, c’est le pays des amis(es) ils se partagent le gâteau les mafieux. C’est vraiment dommage on a tous cru au changement mais on ne voit que les mediocres au pouvoir et ils ont peur d’engager le dialogue,… Lire plus »

Citoyenne
Citoyenne
4 mois plus tôt
Reply to  HENNI Kamel

Avec tout le respect que je vous dois -et j’ai moi même deux frères et une soeurs qui vivent en France – je veux vous dire que nous Algériens vivant en Algérie nous n’avons pas ni pays de rechange ne nationalité à deux faces. Cela veut dire que si une tempête éclate ici ( genre la décennie noire et les Islamistes au pouvoir ou encore une dictature forcenée ou le chaos à la libyenne …)c’est nous qui seront sur le bateaun c’est nous qui subirons les vagues déchaînées :nulle part où aller se réfugier nulle possibilité de regarder la tempête… Lire plus »

MERAD
4 mois plus tôt
Reply to  Citoyenne

CITOYENNE , permettez-moi de vous féliciter pour votre clairvoyance …
Votre lucidité me donne l’espoir de croire en des jours meilleurs pour notre chère Patrie …
L’Algérie peut être fière de ses patriotes … et vous êtes une patriote !

Citoyenne
Citoyenne
4 mois plus tôt
Reply to  MERAD

Être patriote est un compliment que j’accepte car je le conçois comme l’amour de son pays sans aveuglement sectaire avec le respect de chacun et chacune. Le respect est une monnaie d’échange et pour parler aussi de démocratie celle ci est avant tout une ÉDUCATION c’est à dire un long processus qui demande justement l’apprentissage du respect de l’autre mais aussi une ouverture d’esprit un peu de culture générale pour connaître le monde et la place de son pays dans ce monde. Toutes les exagérations, les excès le sectarisme (religieux ou identitaire)le jusqu’au boutisme dans une opinion bornée sont les… Lire plus »

Paix
Paix
4 mois plus tôt
Reply to  HENNI Kamel

Le changement doit passer aussi et surtout par le peuple car tout changement demande des sacrifices : Etes vous prêt à des sacrifices Mr Henni ? ( Comme l’ont fait nos glorieux moujahidines) êtes vous prêt à changer vous ? Vous, moi et chacun d’entre nous ! Pourquoi attendre que de l’autre ? Commençons à nous éduquer et à éduquer nos enfants voilà où notre travail…. Et ensuite s’opérera le changement, il ne se fait pas en un jour et une nuit. Quand au Président Tebboune, ( il n’a pas de baguette magique pour opérer des changements en peu de… Lire plus »

Ugo
Ugo
4 mois plus tôt

aucun pseudo parti politique n’a le droit de parler au nom du peuple algérien, ces opposants ne sont que des ennemie furtifs du pays, ces clients de la France coloniale au service de leurs colonialistes se servent de certains naifs pour servir leurs maîtres colonialistes. que veulent-ils ces voyous, prendre le pouvoir par la force, la guerre civile. il n’y a pas dictature militaire, il y a un gouvernement civil. et puis l’armée populaire garante de la stabilité du pays, ces voyous et traîtres à la patrie selon les instructions de leurs maîtres colonialistes voulaient une armée faible pour prendre… Lire plus »

Beni Oui oui
Beni Oui oui
4 mois plus tôt
Reply to  Ugo

Cause toujours tu m’intéresse. La caravane passe et les chiens aboient.

Paix
Paix
4 mois plus tôt

Le changement doit passer aussi et surtout par le peuple car tout changement demande des sacrifices : Etes vous prêt à des sacrifices Mr Henni ? ( Comme l’ont fait nos glorieux moujahidines) êtes vous prêt à changer vous ? Vous, moi et chacun d’entre nous ! Pourquoi attendre que de l’autre ? Commençons à nous éduquer et à éduquer nos enfants voilà où notre travail…. Et ensuite s’opérera le changement, il ne se fait pas en un jour et une nuit. Quand au Président Tebboune, ( il n’a pas de baguette magique pour opérer des changements en peu de… Lire plus »

Ben
Ben
4 mois plus tôt

RDV à la grande poste après Coronavirus.

Citoyenne
Citoyenne
4 mois plus tôt
Reply to  Ben

Pour faire quoi ? Tourner en rond ? Offrir une tribune aux islamistes les plus durs ? La révolution c’est d’abord et avant tout révolutionner son propre esprit et prendre conscience avec acuité des enjeux …sinon la révolution finit dans l’impasse ou pire encore dans la régression ! C’est pas votre copain Lahouari Addi planqué en France financé par la NED ( filiale de la CIA)qui a parlé de « la régression féconde ?  » La sinistre blague ! Non merci … en ces temps compliqués, dangereux l’Algérie est sur la corde raide à chacun de « révolutionner sa mentalité si on… Lire plus »

Ben
Ben
4 mois plus tôt

Mao Te Toung disait : Une révolution est une classe qui chasse une autre.

Mellah hocine
Mellah hocine
4 mois plus tôt

Quoi de plus juste que ce qu’écrit Mr Benyounes ? Qui ne veut pas de ce consensus pour une Algérie meilleure , démocratique et libre ? Qui ne veut pas de l’alternance au pouvoir ? Qui ne veut pas d’une justice JUSTE ? . Seuls les servis de la rente peuvent en être ainsi et réagir d’une manière quasi-aberrante à tous ces principes. Ceux qui mangent , ceux qui sont dans le giron ne voudront jamais de ce changement . A bon entendeur.

Citoyenne
Citoyenne
4 mois plus tôt
Reply to  Mellah hocine

Il ne s’agit pas de vouloir une Algérie libre et démocratique nous le voulons tous et le 22 février nous étions des millions à le demander ! Ils’agit du COMMENT y parvenir et avec QUI..arrêtez s’il vous plaît ces accusations imbéciles c’est ridicule et c’est manquer totalement de discernement. Oui nous voulons une Algérie libre mais elle ne le sera pas avec des alliances douteuses du genre de la NED ou des Émirats oui nous voulons une Algérie démocratique mais elle ne se fera pas avec les ennemis déclarés de la démocratie qui sont les islamistes extrémistes. ..et les ennemis… Lire plus »

MERAD
4 mois plus tôt
Reply to  Mellah hocine

À QUELLE ALGÉRIE FAITES-VOUS ALLUSION ? L’ALGÉRIE DE CETTE MEUTE BEUGLANTE DE PSEUDO-DÉMOCRATES REVANCHARDS À LA SAUCE BOUCHACHI , ASSOUL , TABBOU ET CONSORTS ? OU BIEN CELLE DE LA RACAILLE ISLAMO-INTEGRO-TERRORISTE DES BELHADJ , ZITOUT , DHINA , ETC …? VOUS AVEZ , LES UNS ET LES AUTRES , SCELLÉ UNE ALLIANCE CONTRE-NATURE POUR ARRIVER À VOS FINS . ET JUSTEMENT , LA CHIENLIT INTÉGRISTE , DANS LES COULISSES , EST EN EMBUSCADE , N’ATTENDANT QUE LE MOMENT PROPICE POUR RÉCOLTER LE FRUIT MÛR , COMME DE COUTUME ! QU’À DIEU NE PLAISE … VOUS DITES :  » QUOI… Lire plus »

mohand afardas
mohand afardas
4 mois plus tôt

On veut un changement radical retour a la vraie RADP yen a marre de cette dictature militaire non plus dune dictature a l’iranienne ou a l’Afghanistan ou la Libye jusqu’à quand l indépendance pour laquelle beaucoup ont d’été tue krim belkacem abane ramdane amirouche Boudiaf… L’Algérie gouvernée par la maffia amie de la france

ramzi masdoud
ramzi masdoud
4 mois plus tôt

Y en a mare de cette dictature actuelle Ni dictature islamuste une republic laic on veut l’indépendance qui a été confisquée aux algérien ne s depuis 62 cette maffia a fait de l Algérie un champ de pillage de vols d’impunité de répression d injustice et de désespoir Ceux qui étaient spectateurs a l’étranger durant la guerre de libetation 54 62 sont malins ils doivent éliminer ceux qui ont terrorisé les français sinon ils seront démasqués les collaborateurs ode la France jusqu’à nos jours imd ont élimine abane ramdane amirouche ait hamouda krim belkacem exile ait Ahmed tue Boudiaf lirquils… Lire plus »

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

19
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x