Connectez-vous avec nous

Actu

Le PAD : le pouvoir redouble de férocité

La Rédaction

Publié

le

Le PAD : le pouvoir redouble de férocité

Les forces du Pacte de l’Alternative Démocratique (PAD), réunies ce mardi 16 juin, a rendu publique une déclaration dans laquelle elles condamnent le pouvoir qui « a redoublé de férocité en multipliant les lois liberticides et les actes répressifs avec leur lot d’interpellations et d’emprisonnements arbitraires ». Document.

Depuis la propagation de la pandémie de la COVID-19 et les dangers qu’elle fait peser sur leurs vies et leurs santés, et pour éviter une propagation fulgurante, les Algériennes et les Algériens ont été contraints de suspendre momentanément les manifestations publiques du mouvement révolutionnaire populaire du 22 février 2019.

Lire : Béjaïa : le PAD appelle à un rassemblement suivi d’une marche le mercredi 17 juin

Cette crise sanitaire a révélé au grand jour non seulement les carences structurelles d’un système de santé inopérant et obsolète mais elle a surtout montré l’improvisation et l’incapacité du pouvoir de fait de prendre en charge une population désemparée par l’ampleur et la gravité de l’épidémie. A ce propos, les forces du Pacte de l’Alternative Démocratique tiennent à rendre un vibrant hommage au corps médical et aux personnels de santé pour leur compétence et leur dévouement qui mènent au péril de leurs vies une lutte inlassable pour prodiguer les soins et venir en aide à leurs compatriotes malgré le peu de moyens dont ils disposent.

La suspension des manifestations pacifiques décidée par le mouvement révolutionnaire a été exploitée par le pouvoir pour tenter d’imposer sa feuille de route et son agenda politique avec pour objectif une normalisation autoritaire et brutale.

Pendant cette situation de confinement des populations le pouvoir a redoublé de férocité en multipliant les lois liberticides et les actes répressifs avec leur lot d’interpellations et d’emprisonnements arbitraires. Cette cascade de répression et d’arrestations massives opérées dans toutes les régions du pays a pour but de créer un climat de peur et de terreur dans l’espoir d’empêcher le retour puissant du mouvement révolutionnaire qui ne cesse de rejeter un système non démocratique corrompu et corrupteur.

Fidèles à leurs revendications, les forces du Pacte de l’Alternative Démocratique exigent la libération inconditionnelle de tous les détenus d’opinion, des journalistes et l’arrêt des poursuites contre tous les militants et les activistes. Interdit d’activités politiques depuis sa création, les composantes du Pacte de l’Alternative Démocratique continuent de subir les attaques et l’ostracisme du pouvoir et viennent d’être frappées encore une fois par l’arrestation arbitraire d’un de ses membres actifs Hakim Addad.

Tant que les revendications légitimes du mouvement révolutionnaire, notamment le départ du système, restent insatisfaites, les forces du Pacte de l’Alternative Démocratique restent persuadées de l’imminente résurgence des manifestations pacifiques sur tout le territoire national car les ressorts des Algériennes et des Algériens ne sont pas cassés. Leur énergie est intacte, voire renforcée.

Le confinement et son corollaire l’arrêt de l’activité dans plusieurs secteurs ont provoqué des licenciements massifs dans les entreprises économiques publiques, la fermeture de milliers de PME- PMI et de services avec à la clé des millions de salariés laissés pour compte (des commerçant, des artisans et autres fonctions libérales sont sur le point de faire faillite). Les conséquences de cette crise sanitaire sont dramatiques, notamment une récession multiforme dévastatrice entraînant une dégradation effarante de la situation économique et sociale, une insécurité alimentaire généralisée et un appauvrissement accéléré de larges couches de la population déjà fragilisées et vivant dans la précarité depuis des années.

Les mesures d’austérité contenues dans la loi de finance complémentaire telle que l’augmentation des prix des carburants et les risques d’inflation qui vont s’amplifier auront des implications insoutenables sur le pouvoir d’achat et le niveau de vie de la population. Les tensions sociales vont encore s’exacerber pouvant aboutir à une explosion sociale violente aux conséquences dramatiques. Dans ce contexte, les forces du Pacte de l’Alternative Démocratique rejettent dans le fond et dans la forme cette loi de finance complémentaire anti-sociale et anti-nationale.

Parties prenantes dès le début du mouvement révolutionnaire citoyen, les composantes politiques, associatives, syndicales autonomes, diaspora, personnalités, citoyennes et citoyens regroupés au sein du Pacte de l’Alternative Démocratique contribueront à soutenir toutes les luttes politiques et sociales citoyennes et appellent les Algériennes et les Algériens à demeurer mobilisés mais vigilants pour s’engager avec force dans la reprise effective des manifestations pacifiques dès que les conditions sanitaires de l’endiguement de l’épidémie de la COVID-19 le permettent.

C’est dans ce contexte de confinement, de glaciation autoritaire et d’impasse politique à l’origine de la situation économique et sociale désastreuse que le pouvoir tente un passage en force par opposition aux aspirations populaires, afin d’imposer d’une manière unilatérale une énième révision constitutionnelle concoctée dans un laboratoire d’experts désigné par ce même pouvoir. Le débat autour de ce projet n’intéresse nullement le peuple algérien qui revendique un changement radical du système. Il n’est en fait qu’un faux débat à huis clos entre les tenants du régime par l’intermédiaire de leurs supplétifs et de sa clientèle traditionnelle et nouvelle. Leurs discours de diversion politique pour semer les germes de la discorde et de division n’aura aucun impact sur le peuple qui a maintes fois démontré son attachement viscéral au patriotisme et à l’unité du pays.

Pour consacrer la rupture avec un système qui menace l’avenir du pays, les forces du Pacte de l’Alternative Démocratique continueront d’œuvrer avec détermination pour la tenue d’une conférence nationale indépendante du système qui rassemblera toutes les forces agissantes de la société qui s’engagent à concrétiser les exigences démocratiques exprimées pacifiquement par le peuple depuis le 22 février 2019. Celle-ci ouvrira la voie à une transition démocratique vouée à la mise en place d’un processus constituant souverain destiné à déconstruire les fondements de l’autoritarisme politique et consacrer ainsi les objectifs du mouvement révolutionnaire populaire notamment un Etat civil et de droit, démocratique et sociale, fondée sur la séparation des pouvoirs, l’égalité, les libertés individuelles et collectives et les droits humains.

Les forces du Pacte de l’Alternative Démocratique
Alger le, 16/06/2020

6 Commentaires
S'abonner
Me notifier des
guest
6 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Mellah hocine
Mellah hocine
19 jours plus tôt

En effet , lorsqu’on est au bord du précipice on s’accroche à tout pour éviter de tomber. Malheureusement, le bord y compris , risque de lâcher et chuter dans le précipice. Le PAD doit , pour le bien de la démocratie, rester un corps et un seul parti en mettant tous les partis constituants de côté. Une réforme partisane de grande envergure pour constituer un seul parti en organisant son propre congrès. .

Citoyenne
Citoyenne
19 jours plus tôt

Juste une question à ces messieurs dames du PAS c’est bien de dénoncer de critiquer vous savez très bien le faire mais nous citoyens lambda nous vous demandons juste une toute petite chose : ou est votre programme ? Quelles sont les orientations politiques ÉCONOMIQUES socibles éducatives que vous préconisez ? On ne vous entend pas la dessus car à part les slogans et les formules on a rien entendu : système libéral?socialiste ? Économie de marché libre ou contrôlé ? Laïcité ? Rôle de la femme dans la société ? Système bancaire ?etc. Vouloir être vizir à la place… Lire plus »

Mellah hocine
Mellah hocine
17 jours plus tôt
Reply to  Citoyenne

Remarques pertinentes si et seulement si , vous avez pris la précaution de prendre les programmes de ces partis qui sont d’ailleurs proches les une des autres, notamment les programmes économiquesur ainsi que le projet de société. Moi personnellement, ce que je conseille à tous ces partis c’est de s’unir définitivement avec pour mot d’ordre un grand parti politique démocratique qui sera l’alternative à ce pouvoir.

Citoyenne
Citoyenne
17 jours plus tôt
Reply to  Mellah hocine

Non monsieur croyez bien que je suis de près ce qui se dit mais helas il y a comme programme affiché que des slogans globalistes et pour cause : le PAĎ est un assemblage hétéroclite qui a pour minima de rassemblement la haine du pouvoir et les mots répétés de démocratie et de liberté. ..le reste c’est du flou car comment concilier les programmes d’extrême gauche de certains avec celui du centre politique de certains et surtout d’extrême droite des islamistes avec qui ils flirtent…ne rêvez pas dés qu’on abordera les vrais problèmes de gouvernance et de gestion économique ça… Lire plus »

Mellah hocine
Mellah hocine
14 jours plus tôt
Reply to  Citoyenne

http://www.ffs.dz vous renseignera sur les fondements d’une Algérie démocratique. Bonne lecture.

Last edited 14 jours plus tôt by Mellah hocine
Mellah hocine
Mellah hocine
14 jours plus tôt
Reply to  Citoyenne

rcd-Algérie. net autre site de renseignement -merci

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

6
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x