Connectez-vous avec nous

Actu

Visas France : les étudiants seront prioritaires

Publié

le

Visas France : les étudiants seront prioritaires

Le Consul général de France à Alger, Marc Sédille, est revenu, dans un entretien accordé au site VVA, sur les questions liées aux visas France, la situation des étudiants, le rapatriement des personnes bloquées…

Fermé le 17 mars, le consulat général de France à Alger rouvre progressivement ses portes, notamment avec « le service de l’état civil, le service de la nationalité » qui reçoivent à nouveau du public, indique Marc Sédille. Et d’jouter : « Nous remettons les passeports et les cartes nationales d’identité demandées avant le 17 mars. Le service des bourses scolaires n’a jamais cessé de fonctionner, même au pire moment de la crise. »

« La suite dépendra de l’évolution de la situation sanitaire en Algérie et dans le monde, notamment de la réouverture des frontières internationales », explique Marc Sédille.

Lire : Visas : la France prolonge les titres de séjour

« La reprise de la délivrance des visas est étroitement liée à la réouverture des frontières internationales », indique-t-il. L’ouverture des « frontières extérieures Schengen, et donc entre la France et l’Algérie… viendra plus tard » explique Marc Sédille qui estime que  « ce n’est pas seulement une décision des autorités européennes. C’est également une décision des autorités algériennes ».

 «  Il n’est pas possible à ce stade de donner une date précise. Mais nous travaillons d’ores et déjà à un scénario de reprise progressive du service des visas afin d’être prêt le moment venu », rassure Marc Sédille.

Les entretiens avec les étudiants par visioconférence

« Nous sommes très attentifs à la situation des étudiants algériens qui souhaitent poursuivre leurs études en France et qui ont suivi le parcours Campus France, y compris pendant la période compliquée de la crise sanitaire », révèle Marc Sédille en ajoutant que les « équipes de Campus France Algérie se sont adaptées aux circonstances exceptionnelles », en menant « les entretiens avec les étudiants par visioconférence » et en validant « les dossiers de manière dématérialisée ».

Lire : Refus implicite de renouvellement de titre de séjour « étudiant » annulé par le juge administratif

En parlant des étudiants algériens, le consul général de France à Alger  dira que « cette catégorie de demandeurs » de visas France sera de façon certaine l’une des « priorités à la reprise pour leur permettre d’entamer leur cursus en France dans les meilleures conditions ».

Par ailleurs, « en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, la France a suspendu la délivrance des visas jusqu’à nouvel ordre. Cette décision concerne toutes les demandes de visas (visas Schengen de court séjour, visas long séjour pour la France, visas pour les Outre-Mer) ».

Concernant les « personnes dont le rendez-vous au centre VFS a été annulé et qui avaient déjà acquitté les frais de service n’auront pas à les payer de nouveau », puisqu’elles devront payer les frais de dossier » et « VFS facilitera l’accès au rendez-vous ».

« Celles dont le dossier leur a été retourné sans qu’une décision soit prise en raison de la fermeture du service des visas bénéficieront de la gratuité des frais de dossier lors de leur prochaine demande sur présentation de la quittance de la demande non traitée. Les frais de service devront être payés à VFS qui facilitera la procédure pour la prise du rendez-vous ».

« Celles dont le visa n’a pas été utilisé bénéficieront d’une procédure simplifiée et de la gratuité des frais de visa. Les frais de service devront être payés à VFS. Le Consulat général communiquera en temps utile sur cette procédure simplifiée. »

Enfin, « celles ayant utilisé partiellement leur visa devront s’acquitter de la totalité des frais et présenter un dossier complet », explique le Consul.

Synthèse I. F.

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Mellah hocine
Mellah hocine
26 jours plus tôt

Soyons sérieux , la majorité de nos jeunes qui rente l’aventure en France finit toujours dans la précarité , eu égard à la chère te des études et l’hébergement . Ces étudiants tentent de trouver un job qui les sauvera de cette précarité mais finissent par abandonner leurs études. Généralement les parents ne sont même pas impliqués dans cette situation désastreuse de peur de faire revenir leur rejeton. La France emploie sournoisement cette astuce de visa campus France pour pouvoir récupérer une main d’oeuvre de bas marché. Contrairement aux études en Russie , où l’étudiant est reçu à l’aéroport pour… Lire plus »

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x