Connectez-vous avec nous

Actu

PST : le pouvoir profite du coronavirus pour enterrer le hirak

Publié

le

PST : le pouvoir profite du coronavirus pour enterrer le hirak


Le pouvoir algérien profite de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) pour tenter d’enterrer le hirak, estime le Parti Socialiste des Travailleurs (PST), dans un communiqué rendu public samedi 30 mai.

« Alors que les hirakistes font preuve d’une grande maturité politique, dans une dynamique d’auto-organisation, et de responsabilité civique, le pouvoir se sert de cette crise sanitaire et des restrictions qu’elle impose pour continuer ses attaques contre les militants du Hirak », écrit le PST qui cite l’amendement d’un « code pénal liberticide » et le « maintien en détention arbitraire des dizaines de militants ».

Lire : PST : « Non au confinement de nos libertés démocratiques et de nos acquis sociaux ! »

Pour le PST, les mesures de prévention prises pour contenir la propagation de la pandémie du coronavirus « ont un impact économique et social très dur sur les masses populaires » dont « la perte d’emploi et de revenu pour des millions de travailleurs, d’artisans, de commerçants, etc. »

« Au lieu de mettre en place un système d’allocation chômage, le pouvoir transforme les travailleurs en mendiants en leur promettant une compensation financière de 10 000 DA », indique le PST qui estime que « avec la crise pétrolière qui se prolonge, une grave crise économique menace de précipiter les masses dans la misère. D’où la tentation de solutions musclées pour s’assurer d’un contrôle social sur la population pour imposer la continuité du régime libéral et son lot de régression (loi des finance, révision du régime de retraite, …). »

Par ailleurs, le PST considère que la révision de la Constitution qui « rentre dans le processus de réorganisation du régime pour pallier à son illégitimité » « constitue un coup de force contre la volonté populaire ». « Une nouvelle constitution démocratique passe par une assemblée constituante souveraine », lit-on encore dans le communiqué du PST.

« Nous ne permettrons pas que la pandémie du Coronavirus soit utilisée pour consolider la contre-révolution et mettre fin à nos aspirations démocratiques et sociales. Nous n’accepterons pas non plus la poursuite des mesures d’austérité néolibérales qui généralisent la pauvreté et le chômage », estime le PST qui appelle à « renouer avec les mobilisations pour dégager le système et jeter les bases d’une société alternative de liberté, de dignité et de justice sociale ».

I. F.

2 Commentaires
S'abonner
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Benaldjia
Benaldjia
1 mois plus tôt

 
La question est de savoir quel est le modèle politique qu’il propose le « PST » son programme économique qui peut constituer une alternative au régime actuel ? Sinon, pourquoi s’opposer à ce régime ?
Je ne vois aucun projet politique ni rhétorique convaincant, il (“PST” ) ne fait que formuler des plaintes systématiques et planifiées, ainsi que des critiques qui déterminent sa manière de conduire le pays avec pour objectif de détruire les valeurs fondamentales traditionnelles de sa nation et d’implanter les siennes sans l’aval de son peuple
 
 

Izou
1 mois plus tôt

Le hirak n’étant plus celui qu’il était, il n’a plus lieu d’être ! N’est ce pas bouchachi, assaoul et consorts ?

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

2
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x