Connectez-vous avec nous

Actu

Le gouvernement veut supprimer le droit de préemption de l’Etat algérien !

La Rédaction

Publié

le

Algérie : le retour du "complotisme"

Le gouvernement algérien veut renoncer au droit de préemption de l’Etat dont l’annulation est proposée dans le projet de loi de finances complémentaire (PLFC) 2020 approuvé par le Conseil des ministres le 10 mai.

Le projet de loi de finances complémentaire (PLFC) 2020 proposé par le gouvernement prévoit la suppression du droit de préemption appliqué depuis 2009 et exercé par l’Etat en cas de cession par le partenaire étranger de ses actions.

Selon l’exposé des motifs, l’application du droit de préemption « a engendré des contraintes importantes aux transactions auxquelles participent l’Etat avec ce droit sans participation financière à sa concrétisation jusqu’à présent dans la majorité des cas où l’Etat s’était opposé, n’étant pas le véritable acquéreur ».

Le Gouvernement qualifie de « nécessité » l’annulation du droit de préemption qui a « entravé l’émergence de la bourse en Algérie, en l’absence du seuil minimum de négociation libre, et donnera un signal fort aux investisseurs étrangers en termes d’attractivité des investissements étrangers directs et de liberté des affaires », rapporte l’APS.

Le PLFC propose de maintenir le droit de regard sur le processus des opérations de cession des parts du capital de toute entité de droit algérien exerçant une activité stratégique lorsqu’il s’agit de parts détenues par d’autres parties étrangères.

Ce droit pourrait être concrétisé par le contrôle avec délégation par le Premier ministre ou le chef du gouvernement. En outre, il propose la considération de toute cession d’actifs d’une partie étrangère non résidante à une partie nationale résidante comme importation de bien ou de service.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x