Connectez-vous avec nous

Actu

El Watan suspend le journaliste Mohand Aziri pour une publication sur Facebook

Publié

le

El Watan suspend le journaliste Mohand Aziri pour une publication sur Facebook

Le direction du journal francophone El Watan a suspendu à titre conservatoire le journaliste Mohand Aziri pour avoir publié un post sur facebook qui aurait déplu au directeur et compte le poursuivre en justice pour « diffamation » !

« Mon employeur, El Watan, en plus de ne tolérer aucune critique (interne), n’a vraiment aucun humour », écrit le journaliste Mohand Aziri, dans un post sur Facebook.

« La direction du journal vient de déposer plainte pour diffamation (en cause un post fb) et décide d’une suspension conservatoire de ma position de salarié en attendant une comparution en conseil de discipline », explique-t-il.

Lire : Presse algérienne : l’heure des renoncements !

Et pour cause, un post de Mohand Aziri dans lequel il se désolidarisait avec humour d’un article du directeur du journal El Watan qui signait un changement de ligne éditoriale d’ailleurs largement critiqué sur les réseaux sociaux.

La direction du journal a même envoyé au journaliste un questionnaire pour s’expliquer sur sa publication sur facebook qu’elle a jugée « diffamatoire ».

La réponse du journaliste a été comme suit : « Le post FB sus-mentionné ne renferme aucune diffamation. Par contre, il s’agit : 1- d’un exercice rudimentaires des libertés (du journaliste) consacrées par la charte des valeurs du journal. 2- d’une convocation, sous-trait décalé, de la clause de conscience, comme journaliste. Je m’estime en droit d’apprécier le changement en cours de la ligne éditoriale et de dénoncer d’éventuels reniements quand ils ruinent l’identité et le patrimoine de résistance d’un grand journal comme El Watan ».

I. Farès

6 Commentaires
S'abonner
Me notifier des
guest
6 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Samir
Samir
2 mois plus tôt

Chassez les vieux reflexes (en l’occurrence ceux d’anciens larbins d’El Mou), ils reviennent au galop
Collabos un jour, collabos toujours.
A vomir

Jamesben
Jamesben
2 mois plus tôt
Reply to  Samir

El Watan a passé 30 ans asservir le duo Toufik -Ouyahia. Ce dernier fut le cheville ouvrière de la déstabilisation de Zeroual et de la campagne féroce contre Chaouias. Avec les capitaux de Rebrab, ce journal, se cachant derrière le HIRAK, versa carrément dans le SÉPARATISME avec les chroniques de ce Aziri. La libération de l’aide comptable a dû fait l’objet d’un deal dont ce journaleux fait les frais. No more nor less. Enfin ce journal a depuis son rachat, inventé un 5e point cardinal. Dans sa composition, il nous offre une page quotidienne Kabylie » en plus des pages »Est », Ouest »,… Lire plus »

La Rédaction
Editeur
2 mois plus tôt
Reply to  Jamesben

Le journaliste Mohand Aziri n’a jamais été chroniqueur ! Pour le reste de vos commentaires, c’est entre vous, votre conscience et les lecteurs.

Hamhoum
2 mois plus tôt
Reply to  Jamesben

But you gonna have to serve somebody!

mouldi
mouldi
2 mois plus tôt

C’est bien de mettre fin une bonne fois pour toutes à cette liberté d’expression débridée qui a tant fait mal a notre pays…un journaliste doit etre responsable de ce qu’il écrit, meme pour dire ce qu’il pense..et un employeur a le droit de virer ceux qui transgressent sa ligne…

Samir
Samir
2 mois plus tôt
Reply to  mouldi

Ah d’accord, c’est donc la liberté d’expression qui a fait tant de mal à notre pays
Tout comme elle a fait tant de mal aux USA, à l’Australie, A la Nouvelle Zélande, à la Suède, à la Norvège, au Danemark, à l’Italie, à l’Espagne, à l’Islande, à l’Allemagne, à la Suisse, à l’Autriche, à la France, au Royaume Uni, et qu’à l’inverse, son absence a fait énormément de bien à l’Egypte, à la Syrie, à l’Irak, à la Libye, à l’Arabie saoudite, au Yemen,au Bahreïn, au Venezuela, etc…
Merci pour l’info

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

6
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x