Connectez-vous avec nous

Actu

Condamné pour atteinte à la mémoire d’Abane Ramdane : Rabah Drif libéré

La Rédaction

Publié

le

Condamné pour atteinte à la mémoire d’Abane Ramdane : Rabah Drif libéré

L’ex-directeur de la Culture de la wilaya de M’sila, Rabah Drif, condamné pour « outrage et offense » à l’un des symboles de la Glorieuse révolution nationale, Abane Ramdane, et à sa mémoire, a été libéré le lundi 27 avril.

L’ex-directeur de la culture de la wilaya de M’sila Rabah Drif, condamné pour atteinte à la mémoire de Abane Ramdane, a vu sa peine réduite à 3 mois de prison ferme et à 3 mois avec sursis et a été libéré le 27 avril, a rapporté le site « Algérie 360 ».

Lire : Atteinte à la mémoire d’Abane Ramdane : le directeur de la Culture de M’sila limogé

Le verdict dans cette affaire a été rendu lundi 27 avril, après que Rabah Drif a fait appel de la décision du tribunal de première instance de M’sila, qui l’a condamné à un 6 mois de prison ferme pour « outrage à l’un des symboles de la Guerre de la libération nationale ».

Lire : Atteinte à la mémoire de Abane Ramdane : l’ONM appelle à sévir

Pour rappel, le directeur de la Culture de la wilaya de M’sila, avait traité l’architecte de la Révolution algérienne, le moudjahid Abane Ramdane, de « traître », et le « congrès de La Soummam de véritable coup d’état contre la volonté du peuple » !

Estimant que la révolution algérienne a été lancée par le cheikh Abdelhamid Ben Badis, Rabah Drif s’était même félicité de l’exécution de Abane Ramdane par Boussouf et Krim Belkacem

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Mellah hocine
Mellah hocine
2 mois plus tôt

Heureusement, la loi divine est bien là à corriger toutes ces questions de trahison. Ce sieur est sorti de l’école des analphabètes où l’histoire de la révolution est occultée. Mais , il doit savoir que quepart , là où il vit , du sang de moudjahidines a coulé et qu’un jour ce sang rejaillira pour l’asperger et l’engloutir. Voilà la race de responsables traîtres à cette Algérie que Abane et ses compagnons ont pu arracher des mains coloniales.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x