Connectez-vous avec nous

Actu

Covid-19 : à propos de la campagne de Trump contre le confinement !

Publié

le

Rassemblement au Canada

La guerre contre le confinement du Covid-19 est-elle déjà entamée ? C’est ce que laissent penser les derniers développements que connaissent les Etats-Unies d’Amérique principalement au cours de la semaine écoulée.

Le ralentissement de l’activité commerciale résultant d’une longue période de confinement pour cause du Covid-19 produira certes à court terme une situation de stagnation qui risque d’induire des effets indésirables sur le monde de l’économie.

Qui dit ralentissement de l’activité économique, dit forcément arrêt partiel ou total de l’activité commerciale censée redonner vie à tout un ensemble d’outils et de paramètres qui participent chacun en ce qui le concerne à la régulation des échanges de biens et de services utiles au besoin des agents sociaux-économiques des pays. Dans cet ordre d’idées, une tendance à briser le confinement se fait sentir au pays de l’oncle Sam. Tout le monde connait la position du président Donald Trump qui a déclaré, selon l’AFP, qu’il est temps de faire « redémarrer l’Amérique ».

Lire : Une crise sanitaire sur fond de crise sociale qui promet d’être très dure

Et sur ce thème de « redémarrage de l’Amérique » une ouverture se ferait de manière progressive, laissant entendre que le soin est laissé aux gouverneurs des Etats de prendre les mesures nécessaires pour amorcer cette réouverture du pays, disait-il, lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche.

En effet, des citoyens américains hostiles au confinement, notamment dans les Etats qui sont relativement épargnés par la propagation de la pandémie, et ce, en soutien aux propos de Donald Trump, notamment le Montana, le Wyoming, le Dakota du Nord, ne se sont pas fait attendre.

Lire : Confinement : les travailleurs journaliers de Souk Ahras durement affectés

C’est ainsi que des dizaines d’opposants au confinement ont manifesté jeudi 16 avril devant le Capitole de Richmond, siège du gouvernement de l’État de Virginie, en contestation de la décision de prolongement du confinement au 8 mai décrétant l’état d’urgence sanitaire.

Environ 3 000 personnes ont défié le décret de confinement émis par le gouverneur de l’Etat du Michigan, dans une procession de voitures ayant créé des embouteillages, arborant des pancartes sur lesquelles on peut lire : « Mettez fin au confinement », « Nous voulons travailler » ou « Vivre libre ou mourir ».

Des manifestations pour mettre fin au confinement ont eu lieu ces derniers jours en Caroline du Sud, dans le Kentucky ou dans l’Ohio et ce n’est pas fini.

Lire : Du coronavirus à la «pandémie» du chômage

Cette attitude du président Trump de reconsidérer le confinement ne fait pas encore d’émules dans son propre parti où aucune voix venant renforcer ses intentions ne semble émerger.

Il est sidérant que même dans un contexte de crise sanitaire et de lutte désespérée contre la mort, suite à l’épidémie de covid-19, il s’en trouve des hommes, à l’image de Donald Trump, qui font passer l’intérêt du capital avant celui des peuples !

On ne peut hypothéquer le devenir de nations entières par suite d’un simple calcul de comptabilité en pertes et profits, la vie d’un être humain n’étant nullement quantifiable.
Rezki Djerroudi

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Mellah hocine
Mellah hocine
4 mois plus tôt

Ne jouons pas au Trump, car on risque de se tromper de stratégie. L’Algérien est assez mûr pour se décider lui même des suites à donner à cette pandémie.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x