Connectez-vous avec nous

Actu

Covid-19 : les éboueurs en première ligne à Constantine

La Rédaction

Publié

le

Eboueurs constantine

Au même titre que les soignants dans les établissements de santé, les éboueurs de Constantine, en première ligne de la bataille sanitaire contre le Covid-19, tentent de s’adapter aux nouvelles règles de distanciation sociale, dans un environnement inapproprié eu égard aux conditions extrêmement pénibles de ramassage de sacs de poubelles parfois éventrés par des chiens errants.

Souvent mal équipés, sans masque, munis seulement de paires de gants, les éboueurs de Constantine veillent actuellement davantage encore au ramassage des ordures domestiques pour éviter leur amoncellement, au moment où des campagnes de désinfection des quartiers sont effectuées par les autorités pour lutter contre le covid-19.

Lire : Coronavirus : ces travailleurs qui risquent leur vie pour les profits des patrons

Ces agents d’entretien ont davantage de mérite à Constantine, où seulement trois entreprises sont en charge à l’heure actuelle du ramassage des déchets en l’absence des 35 entreprises privées qui venaient auparavant en appoint, a indiqué à l’APS Charaf Bensari, élu à l’assemblée populaire communale de cette ville et ancien vice-président de la commission chargée de l’hygiène, de l’assainissement et des moyens généraux.

« Les entreprises privées en charge de la collecte des déchets ménagers ne sont plus opérationnelles suite à une opération de renouvellement du cahier des charges », a-t-il précisé, soulignant qu’ »un appel d’offres national avait été lancé il y a quelques mois pour donner la chance à tout le monde de soumissionner et qu’il ne reste plus que l’ouverture des plis, mais suite à la pandémie de Covid-19 cette dernière opération a été ajournée ».

Lire : Coronavirus : menace de licenciement sur 1,25 milliard de travailleurs

Et d’ajouter : « Les agents d’entretien des 3 entreprises activant en ce moment se retrouvent contraints de procéder à plusieurs rotations par jour pour pouvoir collecter les déchets ménagers des nombreux quartiers de Constantine et remédier ainsi à l’inactivité des 35 entreprises privées, en ciblant davantage les cités populeuses où le risque de maladies est plus élevé ».

Ce même élu reconnait à cet effet, la difficulté pour les éboueurs de Constantine de travailler en cette période de pandémie de covid-19 dans des conditions adéquates, faute de moyens de protection nécessaires, relevant en ce sens, « l’incivisme des citoyens qui ne respectent pas les horaires réservés au ramassage des ordures ».

Mobilisés de 07h00 du matin à 22h00

De son côté, Mohamed Boumaâza, directeur de l’Etablissement public à caractère industriel et commercial PROPCO, en charge du ramassage des ordures domestiques de la ville de Constantine, a affirmé à l’APS, que les éboueurs sont mobilisés entre 07 heures et 22 heures, « dans le respect des horaires de ramassage habituels », précisant que chaque camion effectue quatre rotations par jour.

Lire : Du coronavirus à la «pandémie» du chômage

S’agissant des équipements de protection, le directeur de cette entreprise communale a fait savoir que « les employés sont pourvus de gants, mais ne possèdent pas pour l’heure de bavettes », exprimant le souhait de pouvoir leur en procurer ultérieurement.

Un équipement pourtant « nécessaire », selon Ahmed, 46 ans, exerçant comme éboueur depuis plus de 17 ans et qui a manifesté, sa « colère face à l’incivisme et la nonchalance des citoyens qui ne se donnent pas tous la peine de mettre leurs déchets dans des sacs poubelles fermés, et qui jettent leurs masques et leurs gants chirurgicaux à même le sol ».

Exerçant dans une cité périphérique de la ville de Constantine, ce père de famille de cinq enfants ne cache pas sa crainte d’être infecté par le nouveau coronavirus et de contaminer ses enfants en l’absence de masques de protection et d’équipements appropriés, étant donné, dit-il, « la qualité importante de détritus que nous collectons quotidiennement dans des conditions exécrables ».

Et de poursuivre : « l’incivisme de certains citoyens et leur refus de se conformer aux horaires de ramassage des ordures ne font que rendre plus ardue la tâche des soldats de l’hygiène ».

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x