Connectez-vous avec nous

Actu

Procès en appel de Fodil Boumala ce 14 avril

Publié

le

Les procès des militants du hirak, à l’instar de Fodil Boumala, et les arrestations se poursuivent malgré le confinement et la pandémie de coronavirus qui sévit dans le pays.

Le procès en appel de Fodil Boumala est programmé pour après-demain, 14 avril, à la cour de Ruisseau d’Alger et ce, après que le procureur du tribunal de Dar El Beida qui a fait appel de sa relaxe, rapporte le CNLD.

Fodil Boumala est accusé d’atteinte à l’unité nationale et de publications Facebook pouvant porter atteinte à l’intégrité nationale, selon l’interprétation qui en est faite par la justice algérienne.

L’ancien journaliste et opposant politique Fodil Boumala avait été relaxé par le juge près le tribunal de Dar El Beida le dimanche 23 février. Le procureur de la République près le tribunal de Dar El Beida avait requis un an de prison ferme et une amende de 100 000 dinars à l’encontre de Fodil Boumala.

Lire : Fodil Boumala relaxé par le tribunal de Dar El Beida

Du côté de la wilaya de Chlef, la police a arrêté l’activiste Larbi Bezehaf, le samedi 11 avril, chez lui, a perquisitionné son domicile et saisi son ordinateur, indique le CNLD.

Larbi Bezehaf « est en ce moment au commissariat de police de Oued El Fedda et il sera présenté probablement cet après-midi, dimanche 12 avril devant le procureur du tribunal d’El Attaf », précise encore le CNLD.

Lire : Verdict d’Abdelouahab Fersaoui : le procureur fait appel

Jugé ce matin par visio-conférence dans un procès en appel à la cour de Saïda, le détenu Houari El-Hachemi est condamné à 6 mois de prison ferme, rapporte le CNLD qui ajoute qu’il « quittera la prison après avoir purgé sa peine en juillet prochain ».

Pour rappel, il a été condamné à deux ans de prison dont un an de sursis le 23 février dernier au tribunal de Saïda.
Synthèse A. Guatri

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Mellah hocine
Mellah hocine
7 mois plus tôt

Incapable de penser , incapable d’écrire pour commenter un tel acte, de tels actes. La police d’un côté , la justice de l’autre que reste t il pour le citoyen ? Prier Dieu que cette pandémie puisse être résorbée et donner la chance à chacun de s’expliquer. Accuser des citoyens , militants, de vouloir porter atteinte à l’unité nationale c’est méconnaître leur degré d’amour , leur degré d’appartenance à ce cher pays. Comment oser interpréter un AMOUR pour le qualifier de division.
Puisse Dieu éveiller les consciences des juges et les guider vers la rationalité.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x