Connectez-vous avec nous

Actu

Ammar Belhimer accuse Radio M de financements étrangers

La Rédaction

Publié

le

Ammar Belhimer

Le ministère de la Communication Ammar Belhimer a appelé, dimanche 12 avril, la presse nationale au « strict respect » du droit en matière de financements étrangers, en pointant du doigt Radio M.

En pleine épidémie du coronavirus, Ammar Belhimer rappelle dans une déclaration le cadre dans lequel doivent exercer les médias nationaux. « Dans l’attente d’une remise à plat des textes législatifs et réglementaires régissant le secteur de la presse et de la communication, sur la base de la future Constitution et en prenant en compte un contexte en perpétuelles et rapides mutations dans le secteur », le ministère de la Communication appelle tous les acteurs de la presse nationale au « respect rigoureux des lois en vigueur dans la phase de transition actuelle ».

Lire : Blocage de Radio M : communiqué de l’éditeur

Le ministère rappelle, dans un communiqué, que « les financements étrangers de la presse nationale (tous supports confondus), de quelque nature que ce soit et de quelque provenance que ce soit, sont absolument interdits ».

« Ces financements sont prohibés en vertu de la loi organique 12-05 du 1er janvier 2012 relative à l’Information et de la loi 14-04 du 24 février 2014 inhérente à l’activité audiovisuelle », note le ministère, ajoutant que l’article 29 de la loi sur l’Information souligne, de manière claire et précise, que « l’aide matérielle directe et indirecte de toute partie étrangère est interdite ».

Lire : Pas de laisser-passer pour les journalistes de Radio M !

Le même article oblige tous les médias écrits et audiovisuels à « déclarer ou à justifier l’origine des fonds constituants leur capital social et ceux nécessaires à leur gestion, conformément à la législation en vigueur », poursuit le ministère.

Lire : Ammar Belhimer, mon frère, est-ce le temps des ralliements ?

S’agissant précisément des télévisions et des radios hertziennes ou satellitaires et des Web TV et des Web-radios, la loi 14-04 du 24 février 2014 énonce, par ailleurs, et de manière nette, « la stricte obligation de justifier de l’exclusivité nationale du capital social, ainsi que de l’origine des fonds investis », relève la même source.

« Radio M est dans cette catégorie »

Ammar Belhimer fait remarquer que le non-respect de ces différentes dispositions, dont les sources de financements, « exposera nécessairement leurs auteurs éventuels aux sanctions prévues par les textes ad hoc », précisant que « Radio M est dans cette catégorie ».

« Cette radio a été lancée grâce à une addition de fonds issus éventuellement d’une collecte publique organisée dans le cadre d’une opération de crowdfunding et de dons en provenance de l’étranger, par le canal d’organismes se donnant pour vocation affichée de renforcer les processus dits de +modernisation+ et de +démocratisation+ », souligne le ministère de la Communication.

A lire : Belhimer promet d’assainir la presse et la publicité

« Il s’agit, comme on le comprend bien, d’un élément du soft power étranger, du bras armé culturel et médiatique de diplomaties étrangères qui interviennent dans ces processus appelés de +démocratisation+ dans les pays du Sud en encourageant des acteurs triés sur le volet et considérés comme étant des agents d’influence réels ou potentiels à encourager et à soutenir », conclut le ministère. Avec APS

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Mellah hocine
Mellah hocine
1 mois plus tôt

Qui ne se souvient pas de ce jeune talentueux militant de l’écriture , des droits de l’homme et défenseur de la presse dans toute sa configuration . En 2001 dans la Pensée de midi , il écrivit : Dans la tristesse et l’angoisse que fait peser la mort de nombreuses victimes du terrorisme , la Presse continue d’inoculer à la ville sa dose d’oxygène quotidienne .. Et oui Mr Belhimmer , Radio M reste cette presse qui nous innonde de cette dose d’oxygène pour nous permettre de respirer, mais voilà que votre main , subitement main de fer dans un… Lire plus »

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x