Connectez-vous avec nous

Actu

Covid-19 : l’austérité comme seul horizon de l’après-pandémie ?

Publié

le

L'Algérie compte officiellement 9733 cas confirmés de coronavirus

Les faux experts et les chroniqueurs zélés qui officient dans les médias majoritairement inféodés aux gouvernements entament leur entreprise de peur visant à créer un climat d’inquiétude afin de culpabiliser les travailleurs, les chômeurs et les démunis.

Ils décrivent la situation économique actuelle comme catastrophique et nous dépeignent un avenir sombre pour l’après-pandémie du Covid-19. Ils soulignent avec force l’ampleur abyssale des déficits suite aux mesures qui ont accompagné le confinement. Ils mettent l’accent sur la nécessité de faire payer la facture et lorgnent pour cela du côté des classes populaires.

Rejeter les politiques d’austérité

Ceux-là mêmes que révulsait toute tentative d’intervention de l’Etat dans la rigueur du marché n’hésitent pas à suggérer à ce même état d’arroser, de renflouer ces entreprises pour les sauver. Évidemment, en précisant que cette intervention étatique ne doit durer que le temps nécessaire pour que ces entreprises reprennent des couleurs et des forces.

Lire : La pandémie du Covid-19 met à nu les politiques néolibérales

Mais une fois que les bénéfices refont surface, l’Etat doit se retirer et laisser le magot aux actionnaires. C’est ce qui s’est passé après la crise de 2008 un peu partout dans le monde. C’est ce qu’on appelle « socialiser les pertes et privatiser les profits ».

Sans nier les difficultés économiques qui peuvent résulter d’un confinement prolongé, il faut opter pour une autre politique économique qui va bannir les dividendes et les parachutes dorés ainsi que les salaires mirobolants des responsables. Il faut une politique fiscale juste, déclarer la guerre aux niches et aux paradis fiscaux.

Gare au déconfinement hâtif !

Par ailleurs, certaines voix poussent à mettre fin hâtivement au confinement en utilisant des arguments farfelus, en exagérant notamment les conséquences de la crise économique. Ils utilisent la peur dont on dit qu’elle est mauvaise conseillère, afin de susciter l’adhésion populaire.

Lire : Coronavirus : face aux égoïsmes criminels, imposons les solidarités !

Ils ont également recours à la caution de certains scientifiques qu’ils arborent comme un argument d’autorité. Tout cela alors même qu’ils sont incapables de doter le personnel médical de l’équipement de base pour faire face au virus.

Ils distillent insidieusement l’inéluctabilité du décès d’une partie de la population, des personnes âgées qu’ils veulent rendre acceptable tout en feignant de cacher que la pandémie du Covid-19 peut toucher toutes les catégories d’âge.

D’ailleurs, l’OMS met en garde contre un déconfinement hâtif dont les conséquences s’avéreraient néfastes.

En conclusion, il n’est pas question de laisser notre sort entre les mains des politiciens et des faux experts. Il faut que les citoyens, par l’intermédiaire des associations de la société civile et des syndicats, prennent part aux décisions pour éviter de succomber à la cupidité notoire, notamment des grandes entreprises.
M. Arroudj

2 Commentaires
S'abonner
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Izou
6 mois plus tôt

Sortons ensemble du merdier dans lequel nous pataugeons d’abord et ouvre ta lourde après ! Le peuple saura sûrement reconnaître ceux qui lui veulent du bien. Les énergumènes de ton espèce ne seront jamais satisfaits que si le pays sombrerait dans une guerre civile. Les prétendus journalistes de ton espèce ne peuvent êtres que de vils vendus! Alors tu la fermes ! Tu n’est pas aussi digne de parler de la sorte des honnêtes gens.

Mellah hocine
Mellah hocine
6 mois plus tôt

Réflexions purement profondes sur un état délétère de nos « entrepreneurs  » ou encore sur les « recommandations de certains « experts » qui s’egosillent pour nous faire avalé toutes les couleuvres héritées ça et là des décombres d’un pouvoir en état de décompositions. Le peuple Algérien est immunisé de toutes ces situations catastrophes qui ne cessent de le toucher, contrairement à tous ceux que les dividendes des hydrocarbures ne cessent d’inonder. Lee peuple Algérien saura faire le tri du bon grain de l’iraient.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

2
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x