Connectez-vous avec nous

Actu

OPEP : accord sur la réduction de la production de pétrole

Publié

le

La réunion des pays producteurs de pétrole (OPEP) réunis jeudi 9 avril a abouti à un accord sur la réduction de la production à hauteur de 10 millions de barils/jour. Seule inconnue ? Le Mexique.

C’est le premier accord important de l’OPEP depuis plusieurs mois. La production sera réduite en mai et juin à hauteur de 10 millions de barils par jour, annonce vendredi l’Opep.

Lire : OPEP : l’Algérie appelle à une réduction immédiate de la production de pétrole

Dans un deuxième temps, il est prévu une réduction à 8 millions de barils par jour de juillet à décembre. Mais pour entrer en vigueur, il faut que l’OPEP obtienne l’accord de Mexico, indique le cartel pétrolier dans un communiqué publié au terme d’une longue réunion par visioconférence destinée à trouver une solution à la chute brutale des cours du brut.

Le communiqué de l’OPEP été publié au terme d’une longue réunion par visioconférence destinée à trouver une solution à la chute rapide des cours du brut, en raison de l’effondrement de la demande et de la guerre des prix entre l’Arabie saoudite et la Russie.

L’Algérie pour sa part va réduire sa production de 200 000 barils/jour, a annoncé Mohamed Arkab, ministre de l’Energie.

Lire : Pétrole : réduction de 10 millions de barils/jour envisagée, selon le Koweït

La pandémie de coronavirus a déséquilibré un marché où l’offre mondiale était déjà excédentaire, et où elle l’est désormais dans des proportions rarement vues, avec les restrictions aux déplacements prises partout pour éviter la propagation de la maladie (Covid-19). Depuis début mars, le marché mondial est quasiment à l’arrêt. Ce qui inquiète très sérieusement les pays producteurs de pétrole qui ont assisté à l’érosion des prix.

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
TOUATI
1 année plus tôt

Tout les analystes et experts s’accordent pour dire que cette reduction est vraiment insuffisante ( il aurait fallu reduire à pas moins de 20 millions de barils jusqu’à fin 2020 pour eponger les surplus) au vue des surplus que connait le marché. Elle servira juste à entretenir un prix du baril autour de 35 $. Sachant que le budget 2020 est bati sur un scenario à 50 $ y a pas de quoi pavoiser. D’ailleurs le marché n’a eu aucune réaction positive ni à la reunion OPEP++ ni à celle du G20.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x