Connectez-vous avec nous

Actu

Abdelaziz Djerad : « Nous construirons un système national de santé fort »

La Rédaction

Publié

le

Abdelaziz Djerrad à Blida

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a indiqué, lundi 30 mars, depuis Blida, qu’un système national de santé fort sera construit une fois la crise sanitaire induite par l’épidémie du nouveau coronavirus Covid-19 surmontée.

L’épidémie de coronavirus à laquelle est confronté le pays a révélé de nombreuses lacunes dans le secteur de la Santé que nous nous efforcerons de corriger à l’avenir en construisant un système de santé fort, a précisé Abdelaziz Djerad en marge de l’inspection d’un nouveau service de réanimation aménagé spécialement à l’hôpital Frantz-Fanon pour recevoir les cas graves de Covid-19.

Lire : Coronavirus en Algérie : les résultats du traitement à la chloroquine seront connus aujourd’hui

Le Premier ministre a, dans ce contexte, rappelé qu’un chapitre entier du Programme gouvernemental était dédié à la réforme du secteur de la Santé, estimant que « la situation exceptionnelle actuelle nous impose d’être prudents tout en restant optimistes ».

Cette crise sanitaire a montré que les compétences algériennes sont toujours présentes dans notre pays et qu’elles travaillent jour et nuit dans les hôpitaux et les universités pour élever le niveau scientifique et académique et former des cadres scientifiques aux grandes compétences, a souligné M. Djerad.

Lire : Coronavirus : la Chine construira un « petit hôpital » en Algérie

Saluant le niveau des cadres de la santé parmi les chercheurs et les docteurs, le Premier ministre a dit qu’il croyait en l’élite scientifique algérienne et en ses capacités et compétences.

Djerad a saisi l’occasion pour rendre hommage aux éléments de la Sûreté nationale, de la Gendarmerie nationale et de la Protection civile qui veillent à la stricte application des lois dans le cadre de la lutte contre la spéculation mais aussi pour déjouer les plans de ceux qui veulent exploiter cette conjoncture difficile pour accabler les citoyens.

Le Premier ministre a également salué les efforts des travailleurs d’autres secteurs qui continuent d’assurer un service public aux citoyens.

Djerad n’a pas omis les journalistes, dont il a loué les efforts pour informer les citoyens, suivre les événements en continu et accompagner les mesures publiques prises, les appelant à poursuivre leur travail en demeurant attachés aux valeurs professionnelles dans cette conjoncture difficile.

4 Commentaires
S'abonner
Me notifier des
guest
4 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Mellah hocine
Mellah hocine
1 mois plus tôt

Y a si Djerad, combien de premiers ministres nous disaient en ces mêmes termes que la situation va s’améliorer. C’est fini le verre est plein , nos oreilles sont bouchées par autant de mensonges. Vous êtes allés à Blida , on vous a couvert de toute cette tenue d’isolation que le Professeur Si Ahmed El Mahdi ( Alla irrahmou) n’avait pas pu avoir , c’est le comble de la situation catastrophique que vivent tous ces militants de la santé. Vous avez été à Blida , sans nous dire ou se trouve actuellement la mission Chinoise avec tout le matériel ramené… Lire plus »

Henni Kamel
Henni Kamel
1 mois plus tôt
Reply to  Mellah hocine

Il faut lui laisser le temps pour mettre en place une équipe d‘experts algériens et algériennes pour l‘aider à redresser le système de santé en Algérie
Nous avons tous les éléments pour réussir ce défi et devenir une référence en nous orientons sur la Suisse, on a le savoir-faire. Il faut un peu de volonté et de croire en la réussite et Moin de bureaucratie pour une nouvelle Algérie et un système de santé selon les normes internationales

Henni kamel
Henni kamel
1 mois plus tôt

Nous espérons Monsieur le Premier Ministre, pour cela il faut une analyse approfondie de la situation actuelle de notre système de santé par des experts algériens la situation technique des équipements, le service après-vente etc. Il ne faut pas construire des hôpitaux qui ressemblent à des stades de football mais des hôpitaux fonctionnels et gérables. Évitez s‘il vous plaît les erreurs du passé, on peut vous aider avec notre savoir-faire.

Madjid farouan
Madjid farouan
1 mois plus tôt

Plus rien ne m’étonne de ces charlatant menteurs qui promettent et oublient avec le temps. Le peuple algérien est oublié depuis l’indépendance.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

4
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x