Connectez-vous avec nous

Actu

Khaled Drareni sous mandat de dépôt, Belarbi et Hamitouche maintenus en détention

Publié

le

Hamitouche, Benlarbi et Drareni

La justice algérienne, profite de la « trêve sanitaire » observée par le mouvement populaire, en ces temps de pandémie de coronavirus, pour s’acharner sur les militants du hirak et les journalistes, à l’instar de Khaled Drareni placé sous mandat de dépôt !

« La chambre d’accusation de la cour d’Alger vient d’annuler le contrôle judiciaire de Khaled Drareni et annonce son placement sous mandat de dépôt », rapporte ce 25 mars le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Lire : La justice condamne Karim Tabbou alors qu’il était à l’infirmerie pour AVC !

Aussi, la chambre d’accusation de la cour de Ruisseau, Alger, et comme il fallait s’y attendre, a rejeté la demande de liberté provisoire introduite par les avocats de Samir Benlarbi et de Slimane Hamitouche.

Par ailleurs, le verdict est tombé à la cour de Mascara dans le procès en appel de Hadj Ghermoul qui a été condamné à un an avec sursis et 50 000 DA d’amende.

Lire : Ce qui est reproché « officiellement » au journaliste Khaled Drareni

Pas plus loin qu’hier, la justice algérienne a condamné à un an de prison ferme le militant politique et coordinateur de l’Union démocratique et sociale (UDS), Karim Tabbou, alors qu’il était victime d’AVC et se trouvait à l’infirmerie !

Enfin, beaucoup d’observateurs et de dirigeants politiques appellent à la prudence et à la vigilance et surtout à ne pas répondre aux « provocations » d’une justice aux ordres !

Amélia Guatri

3 Commentaires

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
2 Commenter les auteurs
DjabrineMellah hocine Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Mellah hocine
Invité
Mellah hocine

On joue à la justice a la roulette russe, mais attention ,dangereusement puisque des hommes subissent le déni d’existence. Nous avons vu la réaction des parents de karim Tabou , notamment son vieux père a la limite de sa vie. N’y a t il un coeur , une ame sensible pour refaire et corriger tout cet exercice satanique ?. Le pouvoir judiciaire , base angulaire de l’exécutif, veut il se venger de ce hirak qui a fait trembler le cocotier jusqu’à faire tomber tous ses meilleurs fruits.
Tebboun saura t il se reapproprier son vrai rôle de premier magistrat ?

Djabrine
Invité
Djabrine

Que Tebboune essaie déjà de se l’approprier, ce rôle de premier magistrat, avant de se le RÉapproprier.

Djabrine
Invité
Djabrine

Bonjour ! SVP, nommez dorénavant les juges et procureurs qui condamnent pour des opinions politiques, qui s’acharnent sur eux et qui vont à l’encontre du droit (le comble pour des soi-disant hommes de loi). Ne pas les nommer, c’est quelque part être complice car ils ne méritent pas la discrétion. Bien au contraire, le peuple a le doit de connaitre qui sont ses ennemis

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires