Connectez-vous avec nous

Actu

Coronavirus en Kabylie : la gendarmerie casse le plan de confinement à Akfadou !

Publié

le

Coronavirus kabylie confinement

Au lieu de venir en aide aux populations locales qui s’organisent pour gérer le confinement de leur région pour faire face à la propagation du coronavirus, la gendarmerie algérienne est intervenue pour casser cet élan de solidarité et d’organisation en Kabylie.

En Kabylie, c’est le chef de daïra de Chemini et un escadron de la gendarmerie qui sont intervenus pour interdire le confinement de la commune d’Akfadou, organisé et assuré par les citoyens eux-mêmes, pour stopper la progression du coronavirus.

Lire : Coronavirus en Algérie : y aura-t-il oui ou non « confinement » ?

La population locale a mis en place un barrage filtrant juste à l’entrée de la commune, ce qui permettait de dissuader plus ou moins les citoyens de faire des déplacements inutiles. Ce début d’organisation était là également pour faire face, dans l’éventualité d’un confinement prolongé, au problèmes de pénurie qui allaient survenir.

Mais la gendarmerie locale et le chef de daïra ne l’entendent pas de cette oreille puisqu’ils ont fait le déplacement rien que pour désinstaller le barrage filtrant et laisser les citoyens vaquer à leurs occupations !

Lire : Malika Benarab-Attou : « A quand le confinement total et le dépistage massif du coronavirus en Algérie ? »

Une attitude jugée irresponsable par les citoyens qui s’interrogent sur la finalité d’une telle décision dans un contexte où le monde entier appel au confinement !

Les autorités ne savent-elles pas que pour réussir le confinement réel, il faut la participation de toute la population, notamment les comités de cité, de quartier, des associations, comme cela a été le cas en Chine.

Devant une telle situation, et face à une gestion politique d’un problème sanitaire sérieux, les comités des villages, associations et des activistes de la commune appellent à la mise en place d’un comité populaire pour la poursuite et l’organisation du confinement.

Amélia Guatri

18 Commentaires

18
Poster un Commentaire

avatar
7 Fils de commentaires
11 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
10 Commenter les auteurs
MedJugurthaJugurthaYoug Yougnabila sonia Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Mellah hocine
Invité
Mellah hocine

Jamais, au grand jamais la santé de la population n’est un objectif de ce pouvoir. Encore une fois, preuve est faite que ce pouvoir cherche la disparition de ce peuple. Encore une fois c’est le chef de Daira ,dont les missions sont inutiles et la gendarmerie, un corps légué par la France pour verrouiller davantage la société. Pourtant, la population en Kabylie a de tout temps pris des initiatives d’auto organisation ,sans que l’État ne puisse intervenir. Pourtant en 1993 , cette même population s’était organisée en groupes de patriotes pour lutter contre le terrorisme. Que cherche t on ,au… Lire plus »

nabila sonia
Invité
nabila sonia

LA POPULATION DOIT RESPECTER LA LOI C EST A L ETAT DE PRENDRE LA SÉCURITÉ DE TOUS SES CITOYENS SI NON LA LOI DU JINGLE

Youg Youg
Invité
Youg Youg

De quelle loi vous parlez? Le monde entier est en Etat d’urgence ! Et c’est l’Etat elle meme qui nous interdit de nous organisés, on ne demande pas leur aide mais juste de nous laisser faire de se qui est notre travail pour le bien de note familles !!!

MOURAD
Invité
MOURAD

Un barrage ne peut-etre le fait de citoyens mais de l’autorité publique , sinon c’est l’anarchie , ne mélangeons pas tout

nabila sonia
Invité
nabila sonia

BIEN DIT

Jugurtha
Invité
Jugurtha

Quelle autorité ? Votre commentaire est criminel, vous encourager l’état mafieux a abondoner la population et laisser le virus de propager. Vous êtes un criminel. Mourad le mouton, la Kabylie s’ensortira et quittera les criminels, les mafieux et les moutons.

MOURAD
Invité
MOURAD

Un barrage ne peut-etre le fait de citoyens mais celui de l’autorité publique, ceci dit la gendarmerie n’est jamais présente là où elle devrait l’être .

nabila sonia
Invité
nabila sonia

RESPECTEZ LA LOI SI CHAQUE WILAYA FAIT SA LOI C EST FINI . PLUS DE LOI PLUS D ETAT

Jugurtha
Invité
Jugurtha

Vous ne comprenez pas? Nous sommes différents. On ne veux pas de vous. Arrêtez de commenter la Kabylie. Réservez vos commentaires a ce qui se passe a Blida. C’est plus important bande de moutons.

Ilyes
Invité
Ilyes

On appelle ça un faux barrage,
Seul les autorités sont autorisés et habilités a faire un barrage

nabila sonia
Invité
nabila sonia

BIEN DIT

Amirouche Oudhnane
Invité
Amirouche Oudhnane

On ne peut pas obliger les gens a rester chez eux sans l’aval des authorites.Beaucoup de gens se sont plaints qu’il y avait un groupe de personnes qui se sont instaures force public en dehors de toute loi de la republique et obligeaient les citoyens a se plier a leurs orders et injonctions.On appelle cela sequestration et prise d’otages!
Personne ne peut se substituer a la loi en vigueur sous peine de poursuites judiciaires!

Izou
Invité

Se substituer aux forces de la loi est illégale !

Mellah hocine
Invité
Mellah hocine

Y a l’khawa, la force publique n’existe pas pour sauver des vies, si elle est là c’est pour réprimer. Ce genre d’action ressemble en tout point de vue à une thiwiza où la population se prend en charge et s’entraide.
Malheureusement, il existe , comme partout ailleurs, des « harkis » qui se prosternent devant cette force publique pour aller signaler l’acte de bravoure de ces volontaires.
Lorsqu’on voit des jeunes et des jeunes porter des boîtes pour ramasser des dons afin de prendre en charge des malades, là cette force publique disparaît et se cache, pourquoi ?

Mellah hocine
Invité
Mellah hocine

Je suis face des images d’une chaîne de télé vin qui montre bien un groupe de volontaires netoyer à la javel leur quartier ,d’autres ramener des sachets pleins de vivres aux vieilles personnes confinees; où est la force publique tant réclamée ?

Mellah hocine
Invité
Mellah hocine

Television

Jugurtha
Invité
Jugurtha

Il y a bcp de déchets humain qui diversent leur venin gratuitement.ils sont ridicules. Ils ne voient pas la grosse vague qui arrive sur ce pays. Au lieu de demander des comptes aux dirigeants, ils critiquent des gens oeuvrant pour la santé des citoyens. C’est qu’on appel des moutons.

Med
Invité

depuis quand vous étiez intéressé par la sante de la population?
si c’est le cas que chacun prenne ses responsabilités. aujourd’hui un faut barrage demain ce sera un tribut pour entrer ou sortir il faut dire simplement que vous êtes contre l’autorité de Etat. en ce qui concerne demander des comptes aux responsables lorsque l’opération est enclenche une foule d’avocat crie au scandale et des marches organisées pour réclamer leur libération

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires