Connectez-vous avec nous

Actu

Condamnation de Karim Tabbou : le RCD dénonce un « un crime » et « une dérive effroyable »

La Rédaction

Publié

le

Mohcine Belabbas - RCD

Dans une déclaration rendue publique ce 24 mars, suite à la condamnation de Karim Tabbou, le RCD de Mohcine Belabbas dénonce « une dérive effroyable et inédite » et exige « que les auteurs de ce crime contre le peuple et l’Algérie soient poursuivis ». Document du RCD

En appel, la cour d’Alger, chambre pénale, vient d’infliger à Karim Tabou une peine d’une année de prison ferme.

Karim Tabou devait retrouver sa liberté le 26 mars en cours lorsque son procès en appel a été programmé pour ce jour avec une précipitation qui renseigne sur l’acharnement du système en place et sa volonté à le garder en détention.

Lire : La justice condamne Karim Tabbou alors qu’il était à l’infirmerie pour AVC !

En l’absence de ses avocats non informés de l’audience, la demande de report formulée par le détenu a été rejetée avec véhémence par le président de chambre, s’abritant derrière des instructions reçues. Ce fait a induit un grave malaise avec paralysie faciale et des membres du détenu.

Lire : Mohcine Belabbas (RCD) : « On veut nous faire payer notre engagement dans le Hirak »

Pire encore, la demande de la défense à ce que leur client soit présenté à la barre à l’effet de s’assurer de son état de santé et de ses capacités à soutenir un procès a été également rejetée par la cour. A la reprise de l’audience, après délibéré et en l’absence toujours du concerné, la cour a rendu un arrêt de condamnation à une année ferme. Ce fait plus que gravissime, produit d’une entorse inqualifiable aux droits élémentaires de la défense et aux droits fondamentaux du prévenu nous renseigne une fois de plus sur l’instrumentalisation éhontée de la justice ; profitant de plus de la grave situation sanitaire que vit le pays actuellement.

Lire : Son état de santé se dégrade : Rachid Nekkaz en danger !

Le RCD condamne avec force une dérive effroyable et inédite d’un système pourtant déjà largement condamné par l’histoire. Il exige que les auteurs de ce crime contre le peuple et l’Algérie soient poursuivis.

Le RCD appelle plus que jamais à une mobilisation générale des citoyennes et citoyens soucieux du devenir national et de l’instauration de l’état de droit dans notre pays.

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie
Alger, le 24 mars 2020

1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
1 Commenter les auteurs
Fatah Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Fatah
Invité
Fatah

BRAVO MOUHSANE IL FAUT LA SOLIDARITÉ DE TOUS LE PEUPLE POUR METTRE PAR CHAOS CET AISSABBA POURRITURES QUELLE JUSTICE VOUS ÊTES PAS HONTE MONSIEUR LE JUGE VOUS JUGÉ LES GENS EN GÂCHETTE SANS LA PRESENCE DES AVOCATS OU EST VOTRE CONSCIENCE PROFESSIONL
HASBOUNA ALLAH YANIMAA ALWAKIL FIKOU .

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires