Connectez-vous avec nous

Actu

Karim Tabbou devant le juge du tribunal de Koléa ce lundi

Publié

le

Karim Tabbou santé

Le harcèlement juridique contre les militants politiques n’est pas près de finir, notamment dans ce contexte d’épidémie de coronavirus. Le procès du détenu politique Karim Tabbou, le coordinateur de l’Union démocratique et sociale (UDS), aura lieu demain lundi 23 mars au tribunal de Koléa.

« Le procès de Karim Tabbou prévu demain lundi au tribunal de Koléa concernera sa première affaire », annonce le CNLD. C’est dire que Karim Tabbou n’en a pas encore fini avec les procès malheureusement !

Lire : Karim Tabbou condamné à 1 an de prison, dont 6 mois ferme

Arrêté la première fois le 11 septembre par les services de sécurité devant son domicile à Douéra, près d’Alger, Karim Tabbou, le coordinateur du parti (non-agréé) l’Union démocratique et sociale (UDS), a été placé, le 12 septembre, sous mandat de dépôt par le juge d’instruction près le tribunal de Koléa. Il était poursuivi pour « atteinte au moral des troupes » de l’armée, selon l’article 75 du code pénal.

Lire : Procès de Karim Tabbou : le procureur requiert 4 ans de prison ferme

Le 25 septembre 2019, Karim Tabbou sera remis en liberté provisoire par le tribunal dans la première affaire pour laquelle il a été arrêté et mis sous mandat de dépôt. Une remise en liberté et non un non lieu, comme cela a été interprété par beaucoup d’observateurs.

Le 26 septembre, moins de 24 heures après sa libération (plus exactement sa mise en liberté provisoire dans la première affaire), Karim Tabbou a été arrêté pour être mis en prison cette fois-ci par le tribunal de Sidi M’hamed pour d’autres chefs d’inculpation.

Pour ce qui est de la deuxième affaire déjà jugée, il sera libéré jeudi 26 mars après avoir purgé sa peine de prison de 6 mois de prison ferme suite au verdict du tribunal de Sidi M’hamed d’Alger.

Il faut noter que tout cet imbroglio juridique est dû à l’acharnement dont fait l’objet le militant politique et l’une des figures du hirak Karim Tabbou.

Idir Farès

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Mellah hocine
Mellah hocine
2 années plus tôt

Dramatique pour un pays de vouloir exterminer ses enfants. Karim Tabbou ne cesse de subir les pires sévices morales et corporels pour une personne qui ne fait que défendre une Algérie unie et democratique . Mais , mais de l’autre côté , on a comme l’impression qu’il existe des responsables sans scrupule qui ne veulent que protéger leurs induement acquis . Courage Tabbou, Dieu sait faire le tri.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x