Connectez-vous avec nous

Actu

URGENT. Coronavirus à Tizi-Ouzou : le témoignage glaçant du maire de Timizart

Publié

le

Maire Tizi-Ouzou coronavirus

Nous reproduisons ci-dessous le témoignage de Lounès Djouadi, maire de Timizart, dans la wilaya de Tizi-Ouzou qui a enregistré le décès dû au coronavirus de Z. D. du village de Mira.

Pour le maire de Timizart qui a fait ce témoignage, ce premier décès dû au coronavirus au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou « a démontré que cette pandémie peut anéantir toute l’Algérie ».

Alerte à l’opinion publique nationale

Le décès de Mme Z. D., âgée de 77 ans, du village Mira, commune de Timizart, souffrant de plusieurs maladies chroniques, a mis à nu le système de santé, de solidarité et de communication de toute la wilaya avec ses différentes institutions.

Il est de mon devoir, en tant que premier magistrat de la commune, d’alerter l’opinion publique nationale de ne compter que sur vous-mêmes.

Lire : Coronavirus en Algérie : y aura-t-il oui ou non « confinement » ?

Ce premier décès au niveau de la wilaya a démontré que cette pandémie peut anéantir toute l’Algérie. Aucune politique de prévention, aucune communication et aucun suivi digne.

J’alerte l’opinion publique nationale pour qu’elle fasse vraiment très attention, l’heure est vraiment grave.

Lire : Malika Benarab-Attou : « A quand le confinement total et le dépistage massif du coronavirus en Algérie ? »

La défunte a été contaminée, d’après les dires de ses proches (qu’il reste à confirmer) à Kouba, au quartier dit « Quatres-chemins », lors d’une visite chez sa sœur malade (décédée par la suite). Revenue à Mira, elle est restée 3 à 4 jours à la maison. Donc elle a eu énormément de visites de sa famille, des proches et des citoyens du village. Elle a été transférée en urgence à 2 reprises à la polyclinique d’ « Agouni oucherki », commune d’Aghribs.

Combien de contacts elle a eus ?

A l’annonce de son décès, tout le village, des villages voisins ainsi que d’autres citoyens se sont présentés au domicile mortuaire.

Malgré tout cela, aucune prise en charge réelle des services de la santé, aucun suivi psychologique, ni même une petite commission de sensibilisation ne s’est sentie obligée de se présenter au village qui vit actuellement dans une panique générale.

Même la brigade de suivi du parcours de la défunte était absente.

D’après la déclaration de son fils Hocine Z., le directeur de l’EPH d’Azeffoun était absent, aucune ambulance n’a été mise à la disposition de la famille, malgré la présence des services de sécurité et de la Protection civile.

Le personnel avait même refusé de rentrer à la morgue pour la mettre dans un fourgon.

Actuellement, la défunte est toujours à la morgue de l’hôpital d’Azeffoun.

J’espère que c’est le dernier décès, cet appel est destiné aux plus hauts responsables, pour qu’ils sachent que ce qu’ils nous racontent ce sont des mensonges et que dernière les beaux discours, à la base, c’est vraiment une catastrophe.

C’est une véritable alerte, que cette pandémie peut rayer énormément d’Algériens de la carte de l’humanité, si les responsables ne mettent pas de véritables moyens humains et matériels pour protéger cette population.

Lounès Djouadi
Maire de Timizart, le vendredi 20 mars 2020

7 Commentaires
S'abonner
Me notifier des
guest
7 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
cemalec11
cemalec11
1 année plus tôt

Monsieur le president de l APC avez vous vous meme pris les dispositions necessaire car c est votre role avant de stigmatiser qui que soit ,vous avez un plan ORSEC EST CE que vous l aviez mis en branle,est ce que vous prit la decision de requisitionner les services defaillants ,vous aviez la possibilite d interdire le rassemblement que vous evoquer A bon entendeur

bazloula
bazloula
1 année plus tôt
Reply to  cemalec11

c’est irresponsable de la part d’un maire de ne pas avoir été le premier à faire le tour de la ville et informé ses électeurs de danger pour les habitants ,

Mellah hocine
Mellah hocine
1 année plus tôt

Merci , Monsieur le Président d’APC , vous venez d’étaler une situation catastrophique des moyens sanitaires. Effectivement, entre les beaux discours face à la caméra ou encore ce ministre qui s’éventuellement à vociférer un pauvre marchand de pomme de terre, , la situation à la base est d’une qualité pitoyable. Les présidents d’APC ne disposent d’aucun pouvoir pour déclencher quoique ce soit , les Walis les ont dépossédé de leur rôle de premier magistrat. Cette épidémie , je l’espère, fera ressortir tous les manques au niveau de tous les domaines , sanitaire y compris. Les commissions, les brigades pullulent partout… Lire plus »

CHAOUI
CHAOUI
1 année plus tôt
Reply to  Mellah hocine

…Ce Ministre ? eh oui ! la campagne contre le plus digne, le plus dynamique et le plus respectueux des ministres de la République, le Patriote qui donne un sens à la fonction ministérielle Monsieur Rezig a été lancée par le plus grand traître franco-berbériste Dab el Kadi dit Ihsene kadi de Maghreb Merde!…Monsieur Rezig dérange les interets des mafieux kabylistes liés à la france néo-coloniale. Ce commentaire ne passera pas car le modérateur aura peur des représailles des franco-berbéristes-kabylistes-sionistes qui disposent encore de moyens pour faire taire toute voix discordante!

Mellah hocine
Mellah hocine
1 année plus tôt

Merci monsieur le Président d’APC. Vous avez soulevé un problème profond , plutôt des problèmes profonds, puisqu’en votre qualité de premier magistrat ,vous ne pouvez pas décider sans l’avis du wali. Toutes vos prérogatives sont anéanties par le wali. Quant aux structures sanitaires , c’est l’apocalypse puisqu’eux mêmes s’en vont se soigner à l’étranger. Votre témoignage est déjà d’une importance vitale , vu l’écart abyssale entre les dirigeants et les éléments de terrain,responsables de structures sanitaires face à une population désemparée. Tout de même, attention à tous ces ivers décès dus aux autres maladies , comme la grippe saisonnière, qu’on… Lire plus »

Bydz
Bydz
1 année plus tôt
Reply to  Mellah hocine

C’est vraiment lamentable!!
J’ai l’impression que le srupule humain à deserté de beaucoup d’esprits de nos concitoyens.
On ne recule devant rien .meme la misere des miserables et les malheurs des malheureux sont utilisés àdes fins politiques.
Et quelles politiques !?!?!?

CHAOUI
CHAOUI
1 année plus tôt

CE MAIRE DEVRAIT AVOIR HONTE… il exploite sans honte la mort d’une de ses administrées pour tomber à bras raccourcis sur l’Etat et le pouvoir actuel. Or tout le monde sait que la wilaya de Tizitozo est la mieux pourvue en infrastructures hospitalières et en équipements que toutes les wilayate du pays y compris Alger la capitale. Ce maire qui sent le berbérisme le plus nauséabond saisit au vol le malheur d’une famille kabyle pour déverser son fiel sur le pouvoir! Or en agissant ainsi il prouve que les berbéristes-kabylistes sont irrécupérables ! et leur destin est la poubelle !

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

7
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x