Connectez-vous avec nous

Actu

Coronavirus : prévenir, c’est toujours mieux que guérir

Publié

le

Coronavirus système de santé
Il est nécessaire de reconstruire un service public de santé efficace et gratuit.

Il se peut que la pandémie actuelle du Coronavirus ne soit finalement pas plus dangereuse qu’une simple période de grippe comme celles que les différents pays au monde traversent chaque année avec leur lot inévitable de victimes. Après tout, on meurt de cancer, de pneumonie, de tuberculose, de faim et de tout. On meurt même de mort naturelle.

Il se peut aussi que des lobbys malintentionnés aient quelque chose à soutirer de la panique générale actuelle induite par le coronavirus et qu’ils soient en train de manœuvrer fort pour engranger les plus gros profits possibles. 

Tout cela est vraisemblable et les moyens de manipulation de masse n’ont jamais été aussi puissants qu’aujourd’hui.

Lire : Coronavirus en Algérie : 2 nouveaux cas dont un décès à Skikda

Ce que nous devrions aussi collectivement envisager est que ce virus se propage à une vitesse telle qu’on puisse craindre qu’une proportion importante de la population mondiale, non pas de l’ordre de 30 et 70 % comme le disent certains spécialistes, mais juste de 10%, soit contaminée.

Et 10%, ce sont 760 millions dont 20 % nécessiteraient une hospitalisation, soit plus de 150 millions de personnes. 

Lire : Coronavirus : Tebboune ferme écoles et universités mais pas les mosquées !

Connaissant les restrictions budgétaires drastiques qu’ont subi les services publics de santé ces dernières années dans la plupart des pays dans le monde, du fait de politiques néo-libérales, il serait difficile de faire face à une telle crise. Les conséquences pourraient être alors dramatiques.

Ne vaudrait-t-il pas mieux mettre tout en œuvre pour réduire un tel risque même si les chances qu’il se produise sont minimes ? Les mesures barrières décidées par plusieurs gouvernements dans le monde (fermeture d’écoles et d’universités, interdiction de rassemblements…) sont en ce sens justifiées et visent à freiner le processus de propagation du virus et l’étaler dans le temps afin de mieux affronter ses conséquences.

Il faut juste espérer que des leçons soient tirées, pour le futur, sur la nécessité de reconstruire un service public de santé efficace et gratuit.  

Rabah Moulla

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x