Connectez-vous avec nous

Actu

56e vendredi du hirak : la mobilisation au rendez-vous, malgré les arrestations

Publié

le

la mobilisation au rendez-vous en ce 56e vendredi hirak

Ni la menace de contamination au coronavirus ni la répression et les arrestations ne semblent dissuader les Algériens dont la mobilisation reste intact en ce 56e vendredi du hirak.

Comme chaque vendredi, les éléments de la police ont tenté d’empêcher les premiers rassemblements du hirak en procédant à plusieurs arrestations dans les rangs des manifestants, dans l’espoir de faire baisser la mobilisation populaire.

Lire : La démocratie, version Tebboune

La policé a procédé à une « série d’interpellations à la rue Victor-Hugo », à Alger « et aux alentours de la mosquée Errahma » pour empêcher les manifestions du matin, rapporte le journaliste Khaled Drareni sur sa page Facebook, en indiquant qu’ils sont « environ 15 personnes interpellées » et « tous des passants ».

Lire aussi : Hirak : Kamel Beldjoud accuse Israël, un Etat européen et un autre arabe

Le CNLD signale pour sa part près de « 30 arrestations » dont « 15 personnes interpellées à la rue Victor-Hugo, à Alger, vers midi » et « un autre groupe de manifestants, embarqués dans un deuxième fourgon cellulaire de la police », devant Djamaa Errahma, rue Khelifa-Boukhalfa, à Alger.

Lire également : Un an de prison ferme requis contre le moudjahid Lakhdar Bouregaa

Ceci dit, la mobilisation populaire a été au rendez-vous en ce 56e vendredi du Hirak, notamment après l’entrée en scène des populations venues des quartiers populaires de Bab El-Oued et de la Casbah d’Alger. Voir vidéo ci-dessous.

Aussi, ils ne sont pas nombreux les manifestants qui portent les masques de protection, défiant ainsi l’épidémie du coronavirus et les mesures prises par le gouvernement, notamment la fermeture des écoles et des universités. « Le système est pire que le coronavirus », scandent les manifestants qui sont conscients du danger épidémiologique.

Synthèse Amélia G.

#مسيرة #باب_الواد #القصبة #ساحة_الشهداء #الجزائر #العاصمة #الحراك_الشعبي #الجمعة_56

آلاف #المتظاهرين في شارع #عسلة_حسين يطالبون بإسقاط النظام#المتظاهرون يتجهون نحو ساحة #البريد_المركزي#مسيرة #باب_الواد #القصبة #ساحة_الشهداء #الجزائر #الحراك_الشعبي #الجمعة_56#Algérie #aleria #hirak #vendredi_56

Gepostet von ‎Mustapha Bastami مصطفى بسطامي‎ am Freitag, 13. März 2020
2 Commentaires
S'abonner
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Mesmar
Mesmar
7 mois plus tôt

Rentrez chez vous ya Ouled frança, ta Ouled el harka.

Khadidja
Khadidja
7 mois plus tôt

Le hirak n’a plus raison d’être aujourd’hui. Au début oui ( j’ai d’ailleurs participé à 3 vendredi) des mesures palpables ont été prises, une grande prise de conscience politique, une solidarité et une unité sont nés de ce mouvement. Des corrompus arrêtés et jugés, des révisions de textes forts ( constitution, lois électorales, dissolution bientôt de l’apn fantoche, …). Aujourd’hui l’Algérie est très menacée et affaiblie : baisse du prix du pétrole, épidémie Corona virus, menaces aux frontières, lutter contre le front intérieur ( islamistes et indépendantistes kabyles et autres barons delà finances) cette période est très dangereuse et nous… Lire plus »

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

2
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x