Connectez-vous avec nous

Chronique

La semaine des fuites… en avant !

Publié

le

Coronavirus Boufarik patient en fuite

Traumatisé par les services désastreux de nos hôpitaux, un patient âgé de 41 ans atteint du coronavirus s’enfuit de l’établissement hospitalier de Boufarik.

Notre évadé de Boufarik avait certainement beaucoup plus peur d’être contaminé par la malpropreté et les dysfonctionnements de l’hôpital que du coronavirus lui-même.

Le coronavirus et le wali…

Aux dernières nouvelles et selon des rédacteurs en chefs embusqués derrière les réseaux sociaux malévolents, la tête du «Coronavirussien » (à ne pas confondre avec les vénitiens ni avec les martiens d’ailleurs) a été mise à prix. Du pur Wanted, version virus !

Lire : Coronavirus : l’évadé de Boufarik retrouvé à Mostaganem !

Après trois jours de cabale avec fièvre et autres marchandises virales dans ses poches, le fugitif « coroné » a été chopé par les hommes verts de Chengriha à Mostaganem, la ville même où le wali a humilié ses concitoyens. Pourquoi l’homme atteint du virus a-t-il choisi la ville de Mostaganem ? « Voulait-il embrasser le wali » pour venger la population meurtrie par les propos méprisables de ce dernier ?

Comme dirait Loth !

Une enquête est ouverte par Loth Bonatero, un ancêtre des hommes verts venu des fins fonds d’une planète où le soleil se lève à minuit. Celui-là même qui a prédit à plusieurs reprises la fin du monde ainsi que des tremblements de terre dévastateurs, qui n’ont jamais eu lieu.

Lire aussi : L’Algérie enregistre 24 cas de coronavirus et un premier décès

La preuve, avec l’avènement du Covid 19, le monde bouge énormément, une ambiance internationale sans commune mesure, si ce n’est ce maudit vaccin imaginaire qui va apaiser cette ultime exportation de fabrication chinoise.

Zid ya Benbouzid

Finalement, le Bonatero de mauvais augure dévoile en direct à la télévision le remède que le monde entier attend. Même le ministre de la Santé Benbouzid est « dans l’attente d’un test » qui mettra fin au calvaire qui secoue le monde.

Finalement les Benbouzid se suivent et se ressemblent, on n’a tous en tête l’histoire du sinistre Benbouzid, alors ministre de l’Education nationale, celui-là même qui a réduit à néant toute une génération d’écoliers…

Anecdote : Tout le monde se souvient du décès le plus divertissant de l’histoire qui a donné du sourire à tout les malades algériens hospitalisés : celui du directeur de l’hôpital de Zeralda qui est mort dans un hôpital parisien.

Autre chapitre, finalement, nos responsables ont choisi de faire jouer un match de football officiel entre l’Algérie et le Zimbabwe ce 26 mars à… Blida, seule wilaya touchée par le coronavirus !
N. Azzoug

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Mellah hocine
Mellah hocine
6 mois plus tôt

Oui la semaine des fuites … en avant , continue avec cette décision , un coup d’épée dans l’eau, de fermer les écoles et universités. Pourquoi une telle décision lorsqu’on sait que tout ce beau monde de l’éducation sera officiellement en vacance à compter du 15 Mars. Déduction, l’exploitation de ce corrona sonnera la fin du hirak. Té bon à trouvé la parade.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x