Connectez-vous avec nous

Actu

Dr Bekkat Berkani : « La prière du vendredi doit être interdite »

Publié

le

Dr Bekkat Berkani, président du Conseil de l'ordre des médecins

Le président du Conseil de l’ordre des médecins, le docteur Bekkat Berkani, a indiqué, ce jeudi 12 mars, que « la prière du vendredi doit être interdite » pour éviter la propagation du coronavirus en Algérie.

« Même dans les mosquées, la prière du vendredi doit être interdite. Même la mosquée de la Mecque a été fermée », a déclaré le docteur Bekkat Berkani, dans un entretien accordé ce jeudi au site francophone à TSA.

Lire : Coronavirus : Tebboune ferme écoles et universités mais pas les mosquées !

« Même la mosquée de la Mecque a été fermée. Aux grands maux les grands moyens », a justifié le docteur Bekkat Berkani qui souligne que « les grands rassemblements sont facteurs de contamination éventuelle ».

Pour le président du Conseil de l’ordre des médecins, « la fermeture des écoles et des universités » ordonnée aujourd’hui par le président Tebboune « est une excellente décision ». « Il ne faut pas courir de risque. Nous ne connaissons pas exactement le devenir du virus chez les enfants parce qu’ils sont considérés comme des porteurs sains, c’est-à-dire qu’ils ne tombent pas malades mais peuvent contaminer », a estimé docteur Bekkat Berkani.

Lire aussi : Pharmacies de Blida : qui a interdit la vente des masques et gels désinfectants ?

Par ailleurs, docteur Bekkat Berkani rappelle qu’ « il faut rester vigilant sur les frontières » et considère que les mesures prises « sont bonnes » mais « pas suffisantes ».

« Cela fait des semaines qu’on attend qu’on mette en place des fiches de débarquement sanitaire qui permettraient d’avoir une traçabilité. Pour le moment, on soumet les passagers à des contrôles par caméras thermiques tout en priant Dieu pour qu’il n’y ait pas de symptômes un peu plus tard », a-t-il déclaré.

Enfin, le président du Conseil de l’ordre des médecins a rappelé que sa corporation a « appelé depuis des années pour la mise sur pied d’une Agence nationale de veille sanitaire habilitée à prendre des décisions dans ce genre de catastrophes et de maladies transmissibles, notamment extérieures ».

« Si j’ai un cas suspect je ne sais pas ce que je dois faire… », a-t-il révélé pessimiste.

Synthèse I. Farès

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Cheikh mahgour
Cheikh mahgour
2 années plus tôt

Je pense que le docteur Berkani a fait ses études derrière l’école sinon il devait connaître que les verrus ne tiennent pas avec les ablutions sauf s’il est anti-islam, le bon Dieu protège ces croyons , arrêt des études , arrêt du hirak , fermeture des stades, bloquage des vols vers l’étranger après si vous voulez parler de la prière ça peut aller , laissez le peuple tranquille svp

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x