Connectez-vous avec nous

Actu

Coronavirus : Tebboune ferme écoles et universités mais pas les mosquées !

Publié

le

Mosquée coronavirus algérie

Le président Tebboune ordonne la fermeture des universités, des écoles privées et publiques, des écoles coraniques et des zaouia, pour faire face, dit-il, à la propagation du coronavirus mais oublie bizarrement de fermer les mosquées qui sont pourtant des lieux de rassemblement par excellence, ni d’autres lieux publics d’ailleurs tels que les marchés ou les stades !

Suite à la multiplication des cas d’infection au Coronavirus (24 cas) et à l’enregistrement du premier décès, le président algérien Abdelmadjid Tebboune ordonne ce jeudi 12 mars la fermeture « des universités, des écoles, des écoles coraniques et zaouia, et de différer les voyages à destination de pays à risques » tels que la France ou l’Italie, indique un communiqué de la présidence.

Lire : Coronavirus en Algérie : Tebboune ordonne la fermeture des écoles et des universités

Jusque là, rien d’anormal pour un pays qui dit vouloir contenir la propagation du virus en limitant les rassemblements. Sauf que le président n’a pas ordonné la fermeture des mosquées qui pourtant réunissent plusieurs fois par jour et une fois par semaine des millions de fidèles au niveau national !

L’incohérence est de taille et laisse penser que le président Tebboune est tellement préoccupé par endiguer le Hirak qu’il a fermé écoles et université en oubliant les mosquées.

Lire aussi : Mosquées de France : des mesures de prévention contre le coronavirus

A moins qu’il ait évité de le faire pour ne pas heurter la sensibilité religieuse de certains fidèles et pour ne pas donner aux islamistes du grain à moudre. Ce qui revient à dire que le gouvernement a sacrifié la santé publique sur l’autel des calculs politiciens. Pourtant, l’Arabie saoudite a annulé la Omra, réduit la durée des prières et fermé les deux Saintes mosquées le soir, interdisant la retraite spirituelle.

Pour l’instant et au regard des tentatives antérieures du pouvoir visant à empêcher les manifestants d’occuper la rue, ces mesures sont trop incohérentes pour ne pas penser à un prétexte de restreindre les manifestations hebdomadaires.

Un peu comme cette rencontre officielle entre l’Algérie et le Zimbabwe le 26 mars prochain que les autorités ont domiciliée au stade Mustapha-Tchaker de Blida, l’un des foyer du coronavirus en Algérie !

Yidir Amrouche

6 Commentaires
S'abonner
Me notifier des
guest
6 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Nacera
Nacera
1 année plus tôt

Rebi yesster ,C est un désastre car le système sanitaire en Algérie reste à désirer
Rebi m3akoum

nanak.com
nanak.com
1 année plus tôt

tlm vas mourir un jour, mieux et les Mosquée ne fermerons jamais mieux mourir en prières que autres … rabi yahdik tu veux faire le buzz

Aberkane
Aberkane
1 année plus tôt
Reply to  nanak.com

Yassik saha nanan.com vraiment il ya des journalistes qui ignorent l’importance de la prière qui lie le musulman et son dieu. Rabi yahdina

Helalibarek@gmail.com
1 année plus tôt
Reply to  Aberkane

La religion c’est un espoir, mais dans la vie il faut mettre les meilleures chances de son côté. La science et la technologie rallonge la vie. En attendant c est bien vers la médecine que les humains cherchent la guérison.

Saruob
Saruob
1 année plus tôt

Parceque la mosquee est la maison de Dieu Et c Dieu qui la protege. Voila pourquoi le President ne l’a pas fermee.

HAMANI Amar
HAMANI Amar
1 année plus tôt

C’est un Post politique, un fatras de demi vérités et d’informations biaisée tendant à tout mettre du le dos de Teboune. Dites à vos sponsors que les chiens aboient la caravane passe.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

6
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x