Connectez-vous avec nous

Politique

Nacer Djabi : « Oui, il faut juger Bouteflika »

Publié

le

Le sociologue algérien Nacer Djabi a estimé que l’ex-président algérien Abdelaziz Bouteflika doit être jugé, dans un article publié ce 8 mars dans le quotidien Al-Quds al-Arabi, journal arabophone qui sort à Londres.

Les « procès de certaines figures politiques et du monde des affaires corrompus » en Algérie ont révélé que « Bouteflika a été le parrain de la corruption », écrit le sociologue Nacer Djabi qui est revenu sur les dossiers des divers ministres et hommes d’affaires traités ces derniers temps par la justice.

Lire : Rahabi évoque le « jugement symbolique » de Bouteflika

Ces affaires ont démontré les « responsabilités directes » de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika « en tant que personne » et il « ne peut échapper à la sanction et au procès », même si ce sera « une sanction symbolique », indique Nacer Djabi.

Pour le sociologue algérien, le jugement de Bouteflika est une revendication des Algériens qui ont découvert avec horreur l’ampleur des dégâts « causées par l’homme et son environnement familial ».

A lire également : Comment Bouteflika a manipulé le Code des marchés pour «alimenter» la corruption

Le jugement de l’ex-président de la République qui a régné durant 20 ans doit être l’occasion de faire le procès « d’un système politique, de  pratiques d’hommes et de femmes et d’une culture politique qui a faussé et affaibli les institutions de l’État », explique le professeur Djabi qui a écarté l’idée « d’emprisonner Bouteflika » qui ne marche pas, ne parle pas et trop âgé, en rappelant qu’il a célébré le 2 mars dernier son 83e anniversaire.

Pour rappel, l’ancien ministre et diplomate, Abdelaziz Rahabi, avait aussi évoqué le « jugement » même « symbolique » du président déchu Abdelaziz Bouteflika », ne serait-ce que parce qu’il « a une responsabilité dans la corruption ».

Amélia Guatri

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Ben Hillel
4 mois plus tôt

Un bilan calamiteux, et catastrophique, (1999-2019), avec dépècement de l’état, et de son Economie coupés en règles par les Mafias Politico-Financières, et Oligarchies corrompues, et mafieuses nés depuis 1979, qui se sont développés, d’une façon dramatique Depuis le coup d’état malheureux du 11 Janvier 1992, qui a reçu la bénédiction D’une partie d’une élite de gauche laique, républicaine, éradicatrice, radicale Avec une faillite des institutions, et de l’économie, une guerre civile 1992-2000 Pour terminer par une révolte d’un peuple, en 2019 L’Histoire l’a déjà condamnée Les dépenses, et les gaspillages insensés, et monstres dans les institutions, l’économie Les Banques, les… Lire plus »

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x