Connectez-vous avec nous

Actu

Violence policière : la DGSN dément « catégoriquement »

La Rédaction

Publié

le

Siège DGSN

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a démenti « catégoriquement les informations relayées par des sites d’information et sur les réseaux sociaux » selon lesquelles la police aurait utilisé, samedi 7 mars, à Alger-Centre, la force contre des manifestants.

« La DGSN dément catégoriquement les informations relayées par certains sites d’information et sur les réseaux sociaux selon lesquelles les services de la police auraient utilisé la force contre des manifestants », a indiqué aujourd’hui 8 mars un communiqué de la DGSN.

A lire : La démocratie, version Tebboune

Selon la même source, « après avoir enregistré une marche non autorisée dans une rue à Alger lors de laquelle les manifestants ont occupé la voie publique, ce qui mené à l’obstruction totale du trafic routier et à la fermeture de certains locaux commerciaux, les services de police sont intervenus, conformément aux lois et réglementations en vigueur, pour maintenir l’ordre public, rouvrir la voie à la circulation et rétablir la quiétude parmi les citoyens ».

A lire : Le journaliste Drareni et d’autres manifestants devant le procureur

Cette opération a permis d’arrêter nombre de participants à cette marche non autorisée avant de relâcher, le même jour, la majorité d’entre eux, tandis que le reste des interpelés sera déféré devant la juridiction compétente ».

« Dans le cadre de ses engagements constitutionnels et soucieuse de la protection des personnes et des biens, la DGSN veillera à la sérénité et la sûreté publiques pour le bien-être du citoyen et du pays ».

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x