Connectez-vous avec nous

Actu

Le journaliste Drareni et d’autres manifestants devant le procureur

Publié

le

Le journaliste Khaled Drareni

Le journaliste Khaled Drareni et d’autres manifestants, arrêtés de façon assez musclée hier samedi, sont présentés aujourd’hui 8 mars devant le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed.

Vive tension ce matin aux environs du tribunal de Sidi M’hamed, à Alger, où seront présentés au procureur le journaliste Khaled Drareni, les activistes Garidi Hamidou et Samir Belarbi ; près de 33 personnes, des manifestants arrêtés hier par la police qui a été particulièrement brutale samedi 7 mars.

A lire : La démocratie, version Tebboune

Une foule immense dont les familles des interpellés et beaucoup de journalistes organise un sit-in pour dénoncer l’atteinte aux libertés de manifester et de la presse, notamment avec l’affaire de Khaled Drareni arrêté, alors qu’il faisait son travail de journaliste.

A lire aussi : Procès de Karim Tabbou : la police réprime les citoyens

« Sahafa hourra, moustaqila » (presse libre et indépendante) ou encore « Atalgou el mesjounin, ma baâouch el cocaïne ! » (Libérez les détenus, ils n’ont pas vendu la cocaïne !) ont scandé les manifestants en sit-in pour dénoncer l’instrumentalisation de la justice.

« La police interdit l’accès au tribunal à toutes les personnes, y compris aux familles des détenus venues entendre les verdicts, ou celles venues assister aux présentations des personnes arrêtées hier », indique le CNLD.

Comme pour rappeler sa nature répressive, la police a encore brillé par les « violences physiques et verbales contre les femmes » et par des « tentatives d’arrestation de plusieurs personnes sur place », dénonce le CNLD qui indique qu’elle aurait même « exigé de faire deux chaînes séparées hommes et femmes ».

Par ailleurs, « Hassane Garidi avec un groupe sont dehors, entendus par le procureur, le juge d’instruction en citation directe le procès est programmé pour le 26 avril », indique encore le CNLD qui fait part de l’arrestation de « Zakaria Boussaha (…) pour port de drapeau amazigh ».

Synthèse Idir Farès

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x