Connectez-vous avec nous

Actu

8 mars : les femmes défient le pouvoir à Alger

Publié

le

femmes alger 8 mars

Les femmes algériennes ont saisi l’occasion ce dimanche 8 mars, journée internationale de la luttes des femmes, pour occuper les rues d’Alger et défier le pouvoir.

Des centaines de femmes sont en effet sortis ce dimanche 8 mars à Alger pour improviser des marches et braver les forces de police qui n’ont pas eu la main tendre, hier, avec les manifestants du hirak.

A lire : La démocratie, version Tebboune

Des jeunes filles, des dames, des femmes âgées, avec ou sans voile, drapées pour la plus part de l’emblème national, battent le pavé en scandant les slogans habituels du hirak.

A lire aussi : Violence policière : la DGSN dément « catégoriquement »

« Dawla madaniya, machi askariya » (Etat civil et non militaire), ou encore « Dawla madaniya, machi policia » (Etat civil et non policier), « l’istiqlal » (L’indépendance), scandent les femmes face aux policiers qui leur bloquaient la route, bouclier et matraque en mains.

A ne pas rater : Le journaliste Drareni et d’autres manifestants devant le procureur

Les femmes, auxquelles se sont joints des hommes et des jeunes, ont sillonné les rues d’Alger comme braver le pouvoir et la police et signifier que l’espace public et politique doit compter avec elles.

Pour rappel, les manifestations d’hier à Alger ont été sévèrement réprimées par les policiers qui ont arrêté une trentaine de personnes, dont le journaliste Khaled Drareni.

Amélia Guatri

Le 8 mars

Gepostet von ‎Mahrez Rabia محرز رابيا‎ am Sonntag, 8. März 2020
Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires