Connectez-vous avec nous

Actu

Hirak à Béjaïa : cap sur le 8 mars

Publié

le

Hirak béjaia 8 mars

Ni le mauvais temps, ni les pluies torrentielles, ni les risques de contamination au coronavirus n’ont eu raison de la détermination des manifestants et des manifestantes de Béjaïa qui ont tenu à dédier ce hirak au 8 mars et à la lutte des femmes.

D’aucuns estiment que la présence des femmes a été fortement remarquée lors de la marche de ce 55e vendredi du hirak à Béjaïa qui intervient à deux jours du 8 mars, la journée internationale de la lutte des femmes.

A lire : Béjaïa : des femmes employées se révoltent contre le harcèlement

« Les femmes s’engagent, le système dégage » a été le slogan choisi par des militantes très actives pour animer une campagne de sensibilisation appelant à faire du 8 mars une journée de lutte pour l’abrogation du Code de la famille qualifié à juste titre de code de l’infamie.

Lire aussi : Hirak : les Algériens défient le pouvoir et le coronavirus

Aussi, des slogans en faveur de la libération des détenus ont été scandées par les manifestants qui n’ont pas manqué de fustiger une justice aux ordres.

Les manifestants ont appelé à la libération immédiate et inconditionnelle de tous les détenus politiques et d’opinion, en brandissant les portrait de Karim Tabbou, le coordinateur de l’UDS, qui a fait la Une de toute la presse cette semaine.

La population de Béjaïa continue à afficher une détermination inflexible pour reconquérir sa souveraineté et « la mobilisation est toujours intacte », estiment certains observateurs.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x