Connectez-vous avec nous

Actu

Un ressortissant français et trois hirakistes arrêtés par la police à Béjaïa

Publié

le

Ressortissant français Béjaïa

La police a arrêté un ressortissant français, étudiant de son état, et trois hirakistes, militants du mouvement populaire, à Béjaïa, et les a conduits au commissariat central, ce mardi 3 mars.

Le ressortissant français a été pris en filature par des éléments de la police pendant la marche organisée par la communauté universitaire de Béjaïa, ce mardi, et a été arrêté juste après alors qu’il était à bord d’une voiture de marque Maruti, accompagné de trois hirakistes, ont rapporté plusieurs sources, dont le site « bejaia06 ».

A lire : Béjaïa : le professeur Hakim Oumokrane convoqué par la police

Selon les témoignages de certains manifestants, le ressortissant français, un breton d’origine, est en visite en Algérie dans le cadre de son travail de recherche universitaire sur le « hirak ».

A lire également : Béjaïa : des femmes employées se révoltent contre le harcèlement

« Arrestation de 4 personnes dont un jeune étudiant venu de Bretagne (France) pour faire un documentaire reportage pour sa thèse de fin d’études universitaires sur le sujet de la révolution populaire pacifique algérienne », a annoncé de son côté le Comité nationale pour la libération des détenus (CNLD), sur sa page Facebook.

Un rassemblement est improvisé cet après-midi à la place Saïd Mekbel de Béjaïa pour se diriger ensuite vers le commissariat central afin d’observer un sit-in pour exiger leur libération immédiate et inconditionnelle.

I. Farès

2 Commentaires
S'abonner
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Nanita
Nanita
2 mois plus tôt

Il devrait plutôt prêter son talent d’universitaire aux Gilets Jaunes de son pays qui manquent sérieusement de militants pour sortir dans la rue. Il faut mettre ce petit con en taule comme les banlieusards sont matraqués par la police française pour un oui pour un non et on les laisse croupir sans jugement pendant des mois ! L’Algérie n’est pas un labo pour ses pseudo études ! Tous le monde sait que des étudiants sont recrutés par la DGSE pour aller espionner les pays arabes !

Nourredine BELMOUHOUB
Nourredine BELMOUHOUB
2 mois plus tôt

Pourquoi n’a-t-il pas choisi comme sujet pour sa « thèse » la question des essais nucléaires français en Algérie dont les effets sur les personnes relèvent du crime contre l’humanité, tout comme ceux, sur la faune et la flore, au lieu de venir foutre son nez dans les affaires intérieures des autres, alors qu’au perron de sa porte, il y a les Gilets Jaunes qui sont victimes de traitements cruels, brutaux et inhumains.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

2
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x