Connectez-vous avec nous

Actu

Les ânes du Kenya sauvent leur peau

La Rédaction

Publié

le

Kenya ânes

Les ânes du Kenya, très prisés par la médecine chinoise, « sauvent leur peau » suite à la décision d’interdire leur abattage prise cette semaine.

La décision d’interdire l’abattage d’ânes vient d’être prise par les autorités du Kenya qui donne un mois à quatre abattoirs d’ânes pour mettre un terme à leur activité, ont indiqué plusieurs sources le 28 février.

A lire : Algérie : vers l’autorisation de la consommation de la viande de l’âne ?

L’interdiction intervient après que « des personnes ont adressé une pétition (en ce sens) à mes services (…) parce que le vol d’ânes pour les vendre a augmenté », a déclaré le ministre de l’Agriculture kényan Peter Munya à l’AFP.

Le plus DzVID : Il y a du caca dans pratiquement tous les hamburgers

La multiplication des vols d’ânes porte préjudice aux agriculteurs, qui les utilisent pour transporter des produits agricoles et de l’eau, et provoque « un chômage massif », a précisé le ministère dans un communiqué.

Aussi, la pratique d’abattage d’ânes est condamnée par les défenseurs des animaux qui la jugent « cruelle, inutile et dévastatrice pour les populations » pour l’espèce sur le continent africain.

Les peaux d’âne sont exportées en Chine pour fabriquer un remède traditionnel, utilisé pour améliorer la circulation sanguine, ralentir le vieillissement, et stimuler la libido et la fertilité.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x