Connectez-vous avec nous

Actu

Fodil Boumala relaxé par le tribunal de Dar El Beida

Publié

le

Fodil Boumala à sa sortie de prison

L’ancien journaliste Fodil Boumala a été relaxé ce dimanche 1er mars par le juge du tribunal de Dar El Beida (Alger).

L’ancien journaliste et opposant politique Fodil Boumala a finalement été relaxé par le juge près le tribunal de Dar El Beida au bout d’un procès ouvert le dimanche 23 février. Après 16h de plaidoiries d’une quarantaine d’avocats et d’un réquisitoire sévère du premier concerné, le juge avait renvoyé le verdict à ce dimanche 1er mars.

A lire : Extrait sonore du plaidoyer de Fodil Boumala devant le juge

Un an de prison ferme et une amende de 100 000 dinars ont été requis par le procureur de la République près le tribunal de Dar El Beida à l’encontre de Fodil Boumala.

Fodil Boumala quittera dans la journée la prison d’El Harrach où il était détenu depuis le 19 septembre 2019.

Lire également : Fodhil Boumala : l’ère Bouteflika est finie !

De nombreuses figures du mouvement populaire, comme Karim Tabbou, SG de l’Union démocratique et sociale (UDS) ou Abdelouahab Fersaoui de l’association Rassemblement Action Jeunesse (RAJ) sont toujours en détention. Le comité national pour la libération des détenus d’opinion évoque plus d’une centaine de détenus d’opinion.

Rappelons que l’activiste et ancien journaliste de l’ENTV, Fodil Boumala, a été arrêté le 19 septembre dernier et mis en détention provisoire pour « tentative d’atteinte à l’unité nationale ».

Prison d'El Harrach: libération de Fodil Boumala

Prison d'El Harrach: libération de Fodil Boumala

Gepostet von Berbère Télévision am Sonntag, 1. März 2020

Fodil Boumala a été relaxé, ce dimanche 1er mars, par le tribunal de Dar el Beida Me Noureddine Benissad, avocat et président de la Ligue algérienne de la défense des droits de l’Homme (LADDH) pour Berbère Télévision

Gepostet von Berbère Télévision am Sonntag, 1. März 2020
1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Mellah hocine
Mellah hocine
1 année plus tôt

Existe t il une détention provisoire de six mois ? Seule la « justice » Algérienne est capable de maintenir provosoirement un détenu pour cette période et au final , après une torture psychique longue de 24 semaines, prononcer une relaxé. Diable ! SOMMES NOUS AU 16 e siècle lorsque le roi decide d’enfermer quelqu’un dans les geôles et lui faire subir les pires violences pour le faire sortir après une i tervention de la reine.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x