Connectez-vous avec nous

Actu

Rebbouh Haddad, frère d’Ali Haddad, arrêté par la police

La Rédaction

Publié

le

Rebbouh Haddad, frère d’Ali Haddad, ancien président du Forum des chefs d’entreprise (FCE) et patron de l’ETRHB, a été arrêté par les services de sécurité ce samedi 29 février.

L’ancien président de l’USM Alger et patron par intérim du groupe ETRHB, Rebbouh Haddad, a été arrêté ce matin, ont rapporté plusieurs sources médiatiques.

A lire : ETRHB : 200 containers de Ali Haddad saisis au port d’Oran

Rebbouh Haddad était sous le coup d’une interdiction de sortir du territoire national (ISTN) depuis fin mars 2019 et l’arrestation de son frère Ali Haddad.

Il y a 2 semaines, 200 containers transportant des équipements de travaux publics ont été saisis par les services douaniers du port commercial d’Oran, dans le cadre d’une enquête liée « à la surfacturation et au trafic de devises » de l’ETRHB, la fameuse entreprise de Ali Haddad.

L’enquête aurait démontré « un écart significatif entre la valeur réelle des importations sur le marché mondial et les factures d’importation déclarées par l’homme d’affaires ».

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Mellah hocine
Mellah hocine
6 mois plus tôt

Les bras longs de la « caste » bouteflikiste sont encore plus importants qu’on ne l’y pense. Les dégâts subit en 20 ans de règne ne peuvent pas s’effacer aussi rapidement, surtout lorsqu’il s’agit d’argent . L’argent coule ,encore, à flot en ces jours de disette touchant la classe populaire . Cette classe qui s’est octroyée les vendredis et les mardis pour exprimer le ras le bol. Les mains sales de corruption continuent de pomper cette argent appartenant au peuple. Rebbouh Haddad a évolué à l’hombre de son frère Ali. Mazal, Mazal encore des vautours qui se sucrent.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x