Connectez-vous avec nous

Actu

Makri du MSP rassure Tebboune et les généraux

La Rédaction

Publié

le

Makri du MSP rassure Tebboune

Alors que le peuple était dans la rue dans le cadre du hirak, en ce vendredi 28 février, le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Abderrezak Makri, était à Constantine, en pleine réunion organique pour rassurer le président Tebboune et les généraux.

A lire : Makri du MSP apporte son soutien au président Tebboune

Le président du MSP, Abderrezak Makrin, qui a joué l’islamiste de service en soutenant jusqu’au bout Abdelaziz Bouteflika et son programme, veut se trouver un nouveau rôle en rappelant son soutien « aux réformes initiées par le président de la République Abdelmadjid Tebboune » et en salut les généraux de l’ANP.

Lors d’un séminaire régional des structures du parti de la région Est du pays, tenu à la maison de la culture Malek-Haddad de Constantine, Abderrezak Makri, en bon islamiste de service qu’il est, commence par adopter une posture vicieuse consistant à « diaboliser » et à « criminaliser » la différence et la divergence d’opinion qu’il qualifie de « conflits idéologiques » !

Le plus de DzVID : Les révélations de Saïd Bouteflika

« Il est primordial de prévenir les conflits marginaux et idéologiques et de se pencher sur les questions des libertés et du développement pour permettre l’édification d’une Algérie forte et épanouie », a déclaré Abderrezak Makri devant un parterre acquis à sa cause.

Pour Abderrezak Makri, les questions « identitaires » relèvent du « faux débat » et sont forcément « conflictuelles » et activées par des « parties occultes pour diviser le peuple » ! Son esprit obtus d’intégriste l’empêche de voir que la question identitaire n’en est une qu’à cause justement de « son idéologie » réactionnaire et uniciste et de ses adeptes !

A lire également : Abderrazak Makri jette son fiel sur les Kabyles !

« Les conflits identitaires étaient un faux débat, adopté par des parties occultes pour diviser le peuple », a déclaré le président du MSP qui reprend à son compte la rhétorique du « peuple uni », excluant toute diversité qu’il juge dangereuse.

Abderrezak Makri qui confirme ce repositionnement « idéologique » et « politicien » de son organisation déclare : « Les Algériens sont appelés aujourd’hui plus que jamais à aller en rangs unis pour déjouer les complots qui se tissent dans l’ombre par des ennemis qui veulent coûte que coûte fragiliser sa cohésion interne ». Des éléments de langage qui rappellent à bien des égards les fameux discours menaçant du général-major feu Ahmed Gaïd Salah.

Lire aussi : Makri révèle les conditions de négociations avec Saïd Bouteflika

C’est ainsi que Makri en arrive tout logiquement à appeler à « la protection du Hirak contre les courants extrémistes et les ennemis du pays », tout en saluant « les efforts de l’ANP dans la protection du pays ». Comme si le peuple, le hirak, les partis politiques seraient contre les éléments de l’ANP qui veillent sur les frontières du pays ou encore font face aux terroristes issus de la même famille politique que lui !

La confusion est entretenue sciemment par Makri qui sait très bien que le peuple fait la part des choses entre les éléments de l’ANP qui veillent à la sécurité du pays et les généraux qui eux versent dans la politique.

Les généraux ont certainement reçu le message de Abderezzak Makri qui a rappelé que son parti, le MSP, « soutient les réformes initiées par le président de la République Abdelmadjid Tebboune et souhaite qu’elles soient menées à bien ».

Amélia Guatri

2 Commentaires
S'abonner
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
lahcine
lahcine
5 mois plus tôt

السلام عليكم و رحمة الله و بركاته bien que ce makri je le déteste pour son hypochrisie et sa queue de girouette il a pris une bonne initiative celle d’essayer de s’aligner sur les nouveaux gouverns l’examen est en cours pour Monsieur TEBBOUNE il porte un lourd fardeau sur ses épaules car il lui sera difficile d’amadouer le peuple sauf la grâce d’Allah aaza wa jal seul notre seigneur tout puissant permettra de stabiliser le pays.. mais le peuple n’est pas tout a fait sain il s’y trouve des malfrats a la solde de l’ancien système qui feront tout pour… Lire plus »

bekas
bekas
5 mois plus tôt

MAKRI fait désormais partie des archives. le peuple n’oubliera pas de sitôt son implication et sa compromission avec Bouteflika dans la destruction du pays. le peuple n’est pas amnésique.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

2
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x