Connectez-vous avec nous

Actu

Rahabi évoque le « jugement symbolique » de Bouteflika

Publié

le

L’ancien ministre et diplomate, Abdelaziz Rahabi, évoque le « jugement » même « symbolique » du président déchu Abdelaziz Bouteflika », ne serait-ce que parce qu’il « a une responsabilité dans la corruption ».

Abdelaziz Rahabi qui était l’invité jeudi 27 février de l’émission « Studio El djazair » de la chaîne TV « El Bilad », affirme, dans une réponse à une question sur faut-il ou non juger Bouteflika, que ce dernier a « une responsabilité politique dans la corruption » et qu’à ce titre il faut envisager son jugement même symbolique.

A lire : Les révélations de Saïd Bouteflika

« On avait posé il y a quelques années l’incapacité du président à assurer la présidence, parce qu’il était malade, ne voyageait pas, ne parlait pas au peuple, ne réunissait pas le Conseil des ministres, on avait été traités d’ennemis de la nation, de main de l’étranger… Le président de la république a une responsabilité politique dans la corruption », indique l’ancien ministre et diplomate Abdelaziz Rahabi.

A lire également : Comment Bouteflika a manipulé le Code des marchés pour «alimenter» la corruption

« Le jugement du président, dans ses conditions sanitaires actuelles, sera symbolique. Le président n’a aucune immunité particulière, sauf celle qu’il a dans ses missions de président de la République. Pour ce qui est de la corruption, il n’a aucune immunité », insiste Abdelaziz Rahabi.

Le plus de DzVID : Djilali Hadjadj : « La corruption touche toutes les wilayas »

Et d’ajouter que « d’anciens Premiers ministres ont dit devant le juge qu’ils ont octroyé des crédits sur ordre du président de la république », soulignant qu’il n’est pas forcément question d’«incarcérer le président ».

I. F.

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Mellah hocine
Mellah hocine
8 mois plus tôt

Bouteflika sera jugé, non pas par cette justice au téléphone, mais par le TPI .
L’histoire, seule justice inébranlable, retiendra que cet individu a dilapidé l’Algérie, depolitisé la société et cassé toute l’économie du pays. La clochardisation de la société était son projet majeur. Le jugement de Dieu reste le suprême .

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x