Connectez-vous avec nous

Actu

COA : le gouvernement algérien a-t-il forcé la main à Mustapha Berraf ?

Publié

le

Mustapha Berraf COA

La décision du désormais ex-président du Comité olympique algérien (COA), Mustapaha Berraf, de quitter l’instance olympique a-t-elle été motivée par les « attaques répétées » dont il dit faire l’objet « lui et sa famille » ou a-t-elle été « exigée » par le gouvernement algérien ?

La démission de Mustapha Berraf de la présidence du COA semble avoir été « exigée » par le gouvernement algérien et ce, en relation directe avec l’affaire de l’hymne national israélien entonné lors du tournoi international de judo à Paris et qu’il aurait salué, comme cela a été rapporté par la rumeur.

C’est ce que laissent penser les dernières déclarations du ministre de la Jeunesse et des Sports Sid Ali Khaldi qui suggère fortement que le gouvernement aurait forcé la main à Mustapha Berraf et que c’est directement lié à l’affaire de l’hymne israélien.

A lire : Mustapha Berraf démissionne du COA

Répondant à une question orale sur la démission de Berraf de l’instance olympique, posée le jeudi 27 février à l’APN, Sid Ali Khaldi aurait déclaré : « La Palestine est une ligne rouge… la République nouvelle est bâtie sur le renouveau et l’alternance », a rapporté le site arabophone Echourouk.

La réponse de Sid Ali Khaldi qui parle de « renouveau » et d’ « alternance » fait allusion aussi aux multiples mandats de Mustapha Berraf à la tête de l’instance olympique. Berraf a préside le COA de 1996 à 1998, ensuite de 2001 à 2009 et enfin de 2013 à 2020.

Aussi, le ministre de la Jeunesse et des Sports Sid Ali Khaldi aurait refusé de recevoir Mustapha Berraf qui lui aurait demandé audience, ont rapportés certaines sources. Un refus qu’il a dû interpréter comme une invitation à quitter son poste.

« C’est un montage vidéoé

Pour rappel, Mustapha Berraf avait annoncé mardi 25 février, lors d’une réunion du Bureau exécutif du COA, sa décision de quitter son poste, « fatigué » face aux « attaques répétées » dont il fait l’objet « lui et sa famille », faisant allusion à la vidéo circulant sur les réseaux sociaux le montrant saluer l’hymne national israélien lors d’un tournoi de judo à Paris, en France.

« J’ai été invité par le président de la Fédération internationale de judo qui m’a demandé de remettre des médailles. J’ai alors remis des médailles aux filles de -78 kg », a expliqué Mustapha Berraf qui a indiqué que c’était les 8 et 9 février, lors du tournoi mondial de judo qui s’est tenu à Bercy en France.

Mustapha Berraf a aussi déclaré qu’il allait déposer plainte contre Numidie News qui a diffusé cette vidéo « montage ». « Je trouve que ce n’est pas sérieux, et donc je n’ai rien à dire là-dessus. (…) Je ne répondrai que par une action en justice pour un montage vidéo » a déclaré le désormais ex-président du COA, Mustapha Berraf.

Amélia Guatri

3 Commentaires
S'abonner
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Mellah hocine
Mellah hocine
6 mois plus tôt

Encore une histoire de lutte de clans en cette Algérie gouvernée alternativement par ces clans. Berraf reste tout de même un élément d’un clan qui n’à jamais pu développer le sport dans toute ses spécialités. Une décroissance est fortement constatée dans toutes les disciplines. Berraf à trop muselé le sport national.

Azouz
Azouz
6 mois plus tôt

Mustapha Berraf, s’est enraciné au COA, le temps qu’il a passé n’a fait que régressé le sport, il doit au moins à la fin de son règne reconnaître que les nombreux mandats dont il a été investit par le pouvoir du clan Boutef ont été un échec total.
Il faut savoir quitté la table comme l’a si bien dit Jean Gabin….

Zohra MAHI
Zohra MAHI
6 mois plus tôt

Nous aussi nous sommes d’accord pour que ce type qui n’a aucune dignité et qui se prosterne devant le torchon juif dégage et si le gouvernement pour une fois suit le sentiment populaire c’est tant mieux! Que ceux qui n’ont pas le cœur brisé en voyant la situation épouvantable des Palestiniens sachent que pendant notre guerre de libération c’était notre lot et qu’ils sachent aussi que le Mossad était en Algérie en 1956 pour prêter main forte aux terroristes colonialistes qui nous assassinaient ! N’oubliez jamais !!!

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

3
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x