Connectez-vous avec nous

Actu

L’usine Renault Algérie fermée : 1300 employés sur le carreau !

Publié

le

L'usine Renault Algérie ferme ses portes

L’usine de Renault Algérie Production (RAP) d’Oued Tlélat (Oran) a officiellement fermé ses portes jusqu’à nouvel ordre et ses 1 300 employés ont été mis sur le carreau jusqu’à nouvel ordre.

L’usine Renault Algérie « a dû fermer ses portes en attendant la publication d’un nouveau cahier des charges qui, d’après le gouvernement, sera probablement prêt d’ici au mois d’avril prochain”, mettant au chômage technique ses 1300 employés, a rapporté ce mercredi 26 février le journal Liberté.

A lire : Algérie-France : les trois critiques de Tebboune à Macron

Cette décision de fermeture de l’usine « intervient après l’arrêt des importations des kits SKD/CKD destinés au montage automobile”, a indiqué une source proche de Renault Algérie au journal Liberté.

La fermeture de l’usine Renault Algérie « pourrait durer entre 45 et 60 jours », mettant ainsi les employés au chômage technique, indiquent les mêmes sources qui rassurent que « ces derniers percevront leurs salaires durant cette période ». Concrètement, les RH de l’usine vont certainement étudier les dossiers des employés au cas par cas et voir exactement ce qui est stipulé sur leur contrat de travail.

A lire également : Le Niger refuse d’importer 2000 Renault Symbol « algériennes » !

Aussi, Renault Algérie a contacté les clients ayant passé commande à partir du mois de décembre 2019 pour leur proposer de se faire rembourser. « Ceux qui voudraient se faire rembourser encaisseront leurs chèques dans un délai ne dépassant pas les 72 heures sans aucune incidence sur la totalité du prix versé », ceux qui veulent maintenir leurs commandes n’ont qu’à le confirmer auprès de leurs concessionnaires, rajoutent les mêmes sources.

Pour rappel, dans un entretien accordé au journal français Le Figaro, le président Tebboune avait ouvertement critiqué ce qui est appelé la coopération économique dont l’usine Renault Algérie était censée être le symbole.

« Nous allons par exemple arrêter l’importation de kits automobiles. L’usine Renault qui est ici n’a rien à voir avec celle qui est installée au Maroc. Comment créer des emplois alors qu’il n’y a aucune intégration, aucune sous-traitance ? », avait déclaré Tebboune en reprochant à la France de favoriser le Maroc pour les bonnes affaires.

Amélia Guatri

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x