Connectez-vous avec nous

Actu

Kamel Chikhi innocente Khaled Tebboune, le fils du président

Publié

le

Kamel Chikhi, dit El Bouchi, innocente Khaled Tebboune

La peine la moins lourde a été requise, ce mercredi 26 février, par le procureur de la République près le Tribunal de Sidi M’hamed à l’encontre de Khaled Tebboune, le fils du président, qui aurait été innocenté par le principal accusé Kamel Chikhi, dit El Bouchi.

Le principal accusé dans l’affaire des promotions immobilières, Kamel Chikhi, dit El Bouchi, aurait innocenté Khaled Tebboune, le fils du président Abdelmadjid Tebboune, lors du procès qui s’est ouvert au Tribunal de Sidi M’hamed, dans lequel comparaissent plusieurs autres co-accusés.

A lire : 10 ans requis contre Kamel Chikhi et 2 ans contre le fils du président Tebboune

Kamel Cikhi, dit El Bouchi, a assuré à la barre que Khaled Tebboune, le fils du président Abdelmadjid Tebboune, « n’a jamais intercédé en sa faveur auprès de quelque administration que ce soit », rapportent certaines sources.

Soupçonné d’avoir versé des pots-de-vin pour obtenir indûment des permis de construire et autres autorisations et d’avoir utilisé les enregistrements pour faire chanter ses co-accusés, Kamel Chikhi écarte ainsi Khaled Tebboune, le fils du président Abdelmadjid Tebboune.

A lire : Le procès de Kamel Chikhi, dit « El Boucher », reporté au 26 février

Khaled Tebboune a de son côté affirmé qu’il n’a jamais perçu de bakchich pour intervenir en faveur de Kamel Chikhi, le principal accusé, et que le seul cadeau qu’il a reçu de ce dernier « était un flacon de parfum ».

Le fils du président Abdelmadjid Tebboune, Khaled Tebboune, a indiqué que Kamel Chikhi, dit El Bouchi, était une vieille connaissance, ce qui expliquerait sa présence sur les divers enregistrements.

Pour rappel, le procureur de la République a requis 2 ans de prison ferme assortis d’une amende de 200 000 dinars contre Khaled Tebboune, le fils du président de la République Abdelmadjid Tebboune, jugé ce mercredi 26 février au tribunal de Sidi M’hamed, dans l’affaire des promotions immobilières.

Amélia Guatri

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires