Connectez-vous avec nous

Actu

10 ans requis contre Kamel Chikhi et 2 ans contre le fils du président Tebboune

Publié

le

10 ans requis contre Kamel Chiki dit el Bouchi

Le parquet a requis 10 ans et de 2 ans de prison ferme contre respectivement Kamel Chikhi et le fils du président Tebboune, ce mercredi 26 février au tribunal de Sidi M’hamed, dans l’affaire des promotions immobilières.

Le procureur de la République a requis 10 ans de prison ferme assortis d’une amende de un million de dinars contre Kamel Chikhi, dit el Bouchi, et 2 ans de prison ferme contre Khaled Tebboune, le fils du président de la République Abdelmadjid Tebboune, jugé ce mercredi 26 février au tribunal de Sidi M’hamed, dans l’affaire des promotions immobilières.

A lire : Le procès de Kamel Chikhi, dit « El Boucher », reporté au 26 février

Le parquet a également requis 10 ans de prison ferme assortis d’un million de dinars contre Kamel Bouarab, l’ancien maire de Ben Aknoun, 8 ans de prison ferme assortis de 500 000 dinars contre Djalal Eddine Lemehal, le fils de l’ancien wali de Relizane, 6 ans de prison ferme assortis d’une amende de un million de dinars contre Abdelkader Ben Zahra, le chauffeur de l’ancien DGSN Abdelghani Hamel et 2 ans contre l’ancien procureur de Boudouaou.

A lire également : 10 ans de prison et un million de DA requis à l’encontre de Kamel Chikhi

Pour rappel, le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger avait décidé le 5 février dernier de reporter à ce 26 février courant le procès de Kamel Chikhi et d’autres co-accusés poursuivis pour octroi et perception d’avantages ainsi que d’abus de fonction, et ce, pour défaut de comparution des accusés et absence de certains témoins.

I. Farès

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires