Connectez-vous avec nous

Actu

Affaire du foncier d’Oran : Abdelghani Zaalane devant la Cour suprême le 8 mars prochain

Publié

le

Abdelghani Zaalane a été wali d'Oran

L’ancien ministre des Transports et des Travaux publics, Abdelghani Zaalane, comparaîtra devant le Conseiller instructeur près la Cour suprême le 8 mars prochain, en sa qualité d’ex-wali d’Oran, dans l’affaire du foncier dilapidé, ont rapporté plusieurs sources.

Abdelghani Zaalane est impliqué dans le scandale de la dilapidation du foncier dOran, lui qui avait signé des décisions d’attribution de pas moins de 589 parcelles de terrain à Abdelghani Hamel, à son frère, à deux députés, à l’ancien chef de sûreté de wilaya d’Oran, au directeur de l’Agence de gestion et de régulation urbaine d’Oran, à l’ancien directeur de l’hôpital militaire ainsi qu’à des cadres de différents secteurs.

A lire : Abdelghani Zaalane et Mohamed El Ghazi placés en détention provisoire

L’ancien ministre et ex-wali d’Oran Abdelghani Zaalane aurait signé des décisions d’attribution à plusieurs personnes accusés, dont les parlementaires, ayant bénéficié chacun d’un bien d’une surface de 350 m², ont rapporté des sources au site Echourouk qui indique que le directeur d’Agrefor d’Oran s’est emparé, quant à lui, de 18 biens dans cinq (5) communes différentes de la wilaya.

Un parlementaire du Front de libération nationale (FLN) est aussi officiellement convoqué concernant un terrain de 500 m² situé dans la commune de  Bir E-Djir, à Oran, qu’il aurait acquis  grâce à l’intervention de Mohamed Mebarki, le directeur de l’agence foncière, au prix de 5 000 DA le mètre carré alors qu’il devrait coûter 150 000 DA dans cette zone.

A lire aussi : Abdelghani Zaalane placé en détention provisoire

Pour rappel, l’ex-Wali d’Oran, Abdelghani Zaalane, impliqué dans plusieurs affaires, a été mis en détention provisoire en août 2019.

1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
1 Commenter les auteurs
Mellah hocine Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Mellah hocine
Invité
Mellah hocine

Et pourtant Bouteflika l’avait choisi comme directeur de campagne . Un personnage qu’on présentait comme « un ange ». Au final Bouteflika s’est entouré et à former des monstres pour dévorer l’Algérie. Zaalane devant la justice ? Mais de quelle justice ? Une justice qui n’à pas encore son autonomie de décision puisque intimement liée à l’exécutif par l’intermédiaire d’un ministre de tutelle. Peut libérer cette justice en la séparant de l’exécutif ?. Un tel projet ne fera que nous libérer de cette emprise française dont l’organisation administrative, les codes civils et pénal ne sont qu’une copie conforme de ceux appliqués en… Lire plus »

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires