Connectez-vous avec nous

Monde

Marine Le Pen « réfléchit » à quitter la tête du RN avant 2022

La Rédaction

Publié

le

Marine Le Pen a déclaré dimanche 23 février qu’elle réfléchissait à abandonner la présidence de son parti, le Rassemblement national (extrême droite), à l’approche de la présidentielle 2022, pour y être la « candidate de tous les Français ».

Marine Le Pen, patronne du RN se prépare autrement pour la présidentielle de 2022. Et compte se retirer du parti avant l’échéance. « J’y réfléchis. Je réfléchis à pouvoir me présenter comme candidate de tous les Français, en étant évidemment soutenue par mon mouvement », a déclaré la cheffe du RN, dans le Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI.

A lire : Le RN attaqué en justice à Moscou pour un prêt non remboursé

« Nous avons des grandes chances de pouvoir appliquer nos idées car j’ai de grandes chances d’être présidente de la République parce que je pense que les Français en ont soupé de la situation », a-t-elle assuré.

Selon elle, les Français « ont compris maintenant qu’il faut arrêter avec l’ultra-libéralisme de la concurrence déloyale, l’immigration de masse, l’insécurité, le laxisme, le n’importe quoi, l’entre-soi de de nos élites, la finance internationale. Il faut arrêter avec tout cela, et donc je pense que beaucoup sont prêts aujourd’hui à tenter une autre politique, une alternative à la politique menée par Emmanuel Macron. »

En cas de nouvel échec en 2022, Mme Le Pen, 51 ans, a dit ne pas savoir si elle aura mené sa dernière campagne présidentielle. « Je ne sais pas, ça dépendra de ce que souhaitent les adhérents de mon mouvement », a-t-elle évacué. Avec AFP

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires