Connectez-vous avec nous

Actu

Makri du MSP apporte son soutien au président Tebboune

La Rédaction

Publié

le

Abderrazak Makri le président du MSP

C’est sans surprise que le Mouvement de la société pour la paix (MSP) a apporté samedi 22 février à Alger, par la voix de son président, Abderrazak Makri, son soutien au président Abdelmadjid Tebboune, soulignant que le Hirak avait réalisé plusieurs acquis.

Présidant un séminaire régional des structures du parti de la région centre, Makri a précisé que le Mouvement de la société pour la paix (MSP) apporte son soutien aux « réformes initiées par le président de la République Abdelmadjid Tebboune » et « souhaite qu’elles soient menées à bien ».

Pour le président du MSP, le Hirak a « réalisé plusieurs acquis, dont la mise en échec du projet du cinquième mandat, la lutte contre la corruption et la poursuite des corrompus, la protection du pays contre toute ingérence étrangère et la consécration de la souveraineté populaire ».

A lire : Appel de Tebboune : Makri du MSP se dit favorable

Quant au reste des revendications du Hirak, le président du MSP a estimé qu’ « elles se concrétiseront à travers des élections législatives et locales régulières », affirmant que « l’édification de la nouvelle Algérie passe par des élections libres et régulières consacrant la souveraineté populaire ».

Appelant à protéger les prochaines échéances de la fraude, Makri a considéré que l’Algérie était « en mesure d’organiser des élections électroniques puisque les citoyens ont des cartes d’identité biométriques qui garantissent la régularité et la transparence » du scrutin.

Le plus de DzVID : Les révélations de Saïd Bouteflika

Le président du parti islamiste a, à cet égard, appelé la classe politique à mettre en avant les compétences et à contribuer à l’édification d’institutions fortes capables de prendre en charge les préoccupations des citoyens, insistant, d’autre part, sur l’impératif de préserver les éléments constitutifs de l’identité nationale.

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Mellah hocine
Mellah hocine
5 mois plus tôt

Encore lui ? ! .Toujours là où il ne faudrait pas être. Déjà en 2019 , Makri avait été chargé par Said Bouteflika à l’effet de « vendre  » le 5e mandat du frère aîné. La politique avec ce Makri c’est aller dans la direction du vent comme cette qu’eux de coq.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x