Connectez-vous avec nous

Actu

Béjaïa : le professeur Hakim Oumokrane convoqué par la police

Publié

le

hakim oumokrane

Le professeur Hakim Oumokrane, membre du Collectif des enseignants et ATS de l’université Abderrahmane-Mira de Béjaïa, a été convoqué par la police pour se présenter au commissariat central demain dimanche 23 février, indiquent des sources de l’université de Béjaïa.

Le professeur Hakim Oumokrane, figure de proue du Hirak au sein de la famille universitaire de Béjaïa, vient d’être destinataire d’une convocation de la police pour se présenter au commissariat central.

A lire : Béjaïa : des femmes employées se révoltent contre le harcèlement

Connu pour son activisme dans le cadre du Hirak au sein et à l’extérieur de l’université, le professeur Hakim Oumokrane est, avec le collectif des enseignants et ATS de l’université de Béjaïa, derrière plusieurs actions et cycles de conférences dans le cadre du mouvement citoyen actuel.

Sa convocation a suscité la colère au sein de la famille universitaire de la ville des Hamadites et la société civile. D’aucuns ont vu en cette convocation une tentative d’intimidation à l’adresse des universitaires qui sont aux premières lignes du mouvement citoyen à Béjaïa.

A lire également : le militant Hamu Aïdali interrogé par la police

Un appel à un rassemblement de soutien a été lancé par des militants et le collectif des enseignants et ATS de l’université de Béjaïa pour demain dimanche 23 février à 10 heures devant le commissariat central afin d’exiger « la fin des intimidations » contre les manifestants et les militants du Hirak.

Yidir Amrouche

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires