Connectez-vous avec nous

Actu

Vol France-Algérie : vers un billet à 60 euros ?

Publié

le

Transavia est une compagnie aérienne française.

Un billet France-Algérie à partir de 60 euros, ce sera désormais possible avec l’entrée en course de la compagnie low-cost Transavia qui a repris les lignes d’Aigle Azur, ce qui mettra à rude épreuve la compagnie nationale Air Algérie.

C’est officiel, la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) a attribué les lignes d’Aigle Azur à la compagnie Transavia, une filiale du groupe Air France, qui pourrait proposer le billet Algérie-France à partir de 60 euros pour un simple aller au départ de Lyon !

Selon le journal français Le Progrès, « les premiers vols » de la compagnie Transavia au départ de Lyon « sont annoncés pour le début des vacances de Pâques, autour du 20 avril, et l’ouverture à la vente débute dans 24 heures ».

A lire également : La direction d’Air Algérie suspend 62 grévistes du PNC

C’est Nicolas Henin, le directeur général adjoint commercial et marketing de la compagnie Transavia qui promet que le billet Algérie-France sera considérablement revu à la baisse. Tandis que la compagnie nationale Air Algérie, en situation de monopole, « propose des tarifs relativement élevés, nous arrivons avec l’offre d’une compagnie low cost de qualité avec un aller simple à 70 €, voire 60 € en promotion, et un peu moins de 130 € pour un aller-retour », a-t-il indiqué au journal français Le Progrès.

Nicolas Henin révéle aussi que sa compagnie aérienne desservira trois nouveaux aéroports algériens, Bejaïa, Constantine et Oran et doublera ses dessertes vers l’aéroport international d’Alger, pour atteindre six vols par semaine.

A lire également : Air Algérie de mieux en mieux !

Enfin, la destination Sétif, depuis Lyon, est attribuée à l’espagnole Volotea, tandis qu’ASL-Airlines peut renforcer sa présence sur Alger, rapporte encore le journal français.

Pour rappel, la compagnie aérienne Aigle Azur s’était déclarée en cessation de paiements, lundi 2 septembre 2019, et avait demandé son placement en redressement judiciaire dans l’espoir de trouver des repreneurs.

Aigle Azur, fondée en 1946 et dont les liaisons avec l’Algérie représentent 50% à 60% de l’activité, disposait d’une flotte de 11 avions,a transporté 1,88 million de passagers en 2018, a réalisé un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros en 2018 mais « perdait de l’argent depuis 2012 », selon Frantz Yvelin.

I. Farès

2 Commentaires

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
2 Commenter les auteurs
Saidj ghenimaSenouci Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Senouci
Invité
Senouci

Et pourquoi pas des vols en direction d’Annaba ?

Saidj ghenima
Invité
Saidj ghenima

J’aimerais savoir si transavia fera Paris-Alger.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires